Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats de l'armée chinoise se préparent à la visite du premier ministre indient Manmohan Singh, le 23 octobre 2013

    La Russie est menacée par des missiles… chinois, selon la ministre allemande de la Défense

    © AP Photo / Andy Wong
    Russie
    URL courte
    33355

    La Chine doit être impliquée dans un traité de désarmement, parce que des missiles chinois à moyenne portée peuvent atteindre la Russie, a affirmé Ursula von der Leyen, ministre fédérale allemande de la Défense, à l’hebdomadaire Focus.

    Les missiles chinois à moyenne portée menacent la Russie, c'est pourquoi il est nécessaire d'impliquer la Chine dans un traité de désarmement avec la Russie qui pourrait succéder au Traité FNI, a déclaré la ministre fédérale allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, dans une interview accordée au magazine allemand Focus.

    Comme des missiles chinois peuvent atteindre la Russie, Moscou doit être intéressé à signer un traité de désarmement avec Pékin, a annoncé la ministre.

    Le seul moyen de construire des relations avec la République populaire de Chine est un dialogue actif. «Plus nous en saurons sur la Chine, mieux ce sera. Plus nos relations sont étroites, plus la Chine a intérêt à les maintenir», a-t-elle affirmé.

    Auparavant, le Président américain Donald Trump et le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg avaient annoncé qu'un nouveau traité pourrait être conclu entre la Chine et d'autres pays. Le 4 mars, la Douma (chambre basse du parlement russe) a soutenu l'idée de la ministre allemande d'impliquer la Chine dans un traité de désarmement, selon l'interview d'Alexandre Chirine, premier vice-président de la commission de la défense de la Douma, accordée au journal russe Izvestia.

    Le 2 février, les États-Unis ont cessé de respecter le Traité FNI sous prétexte de violation de certains points du Traité par la Russie. Washington estime que la portée du missile russe 9M729 enfreint les termes du Traité. Le jour même, Moscou a aussi suspendu sa participation au Traité. Le 16 février, la Russie a commencé à élaborer des missiles à moyenne portée.

    Lire aussi:

    L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar a été placé en garde à vue
    Plusieurs Roms lynchés dans les banlieues de Paris pour des fausses rumeurs (vidéos choc)
    Souveraineté d’Israël sur le Golan: Riyad commente la décision de Trump
    Tags:
    missiles à moyenne portée (MMP), désarmement, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), OTAN, Douma d'État, Jens Stoltenberg, Ursula von der Leyen, Donald Trump, Pékin, Washington, Moscou, Russie, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik