Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Cherchant à «préserver sa domination», l’Occident a «commencé à parler le langage des sanctions»

    © Sputnik . Serguey Guneev
    Russie
    URL courte
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019 (SPIEF) (18)
    7420

    Les règles qui existaient jusqu’ici procuraient aux pays occidentaux «une énorme rente», mais «quand les concurrents ont pris de la force», ils «ont commencé à parler le langage des guerres commerciales et des sanctions», a déclaré Vladimir Poutine au Forum économique de Saint-Pétersbourg qui se tient du 6 au 8 juin.

    Prenant la parole au Forum économique de Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine a déclaré que c’était une concurrence serrée qui poussait les pays leaders à parler le langage des sanctions.

    «Les règles qui existaient jusqu’ici plaçaient les pays occidentaux dans une situation exclusive en leur accordant pour ainsi dire un handicap et une énorme rente en déterminant leur leadership. Il ne restait aux autres pays qu’à suivre cette voie», a déclaré le Président russe.

    Mais la situation a évolué et a rapidement changé.

    «Quand ce système confortable et familier a commencé à se disloquer, quand les concurrents ont pris de la force, que les ambitions se sont déchaînées, tout comme le désir de préserver sa domination et ce, à tout prix», les pays qui prêchaient les principes d’une libre concurrence «ont commencé à parler le langage des guerres commerciales et des sanctions», a noté le Président russe.

    Vladimir Poutine participe à la session plénière du Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019.

    Le conseiller du chef de l'État, Youri Ouchakov, avait précédemment dévoilé les sujets que le Président aborderait. Au menu: l'économie et la politique mondiales ainsi que des projets nationaux. En outre, Vladimir Poutine devrait «formuler des idées pour optimiser le système de gouvernance mondiale et le mettre en conformité avec les principes d'égalité, de respect mutuel et de considération des intérêts de chacun», a ajouté Youri Ouchakov.

    Dossier:
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019 (SPIEF) (18)

    Lire aussi:

    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    L’armateur du pétrolier japonais infirme la version US sur l’incident en mer d’Oman
    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    Tags:
    égalité, Iouri Ouchakov, guerre commerciale, sanctions, concurrence, forum, Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik