Ecoutez Radio Sputnik
    Ivan Golounov libéré

    Poutine démet deux généraux de leurs fonctions en réaction à l’affaire Golounov

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    Russie
    URL courte
    18611

    Vladimir Poutine vient de signer le décret qui prononce la révocation de deux policiers de haut rang dans le cadre de l’affaire du correspondant du média en ligne russe Meduza Ivan Golounov, fait savoir le service de presse du Kremlin.

    Le Président russe a signé le décret portant sur le licenciement de deux généraux de police Andreï Poutchkov et Youri Devyatkine, a informé le service de presse du Kremlin.

    «Démettre de leurs fonctions: le major-général de police Devyatkine Youri Vladimirovitch – chef du département du contrôle des drogues de la direction principale du ministère russe de l'Intérieur pour Moscou; le major-général de police Poutchkov Andreï Pavlovitch – chef des Affaires intérieures du district administratif occidental de la direction principale du ministère russe de l’Intérieur pour Moscou», indique le décret présidentiel.

    Auparavant, le ministre russe de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev avait de son côté annoncé qu'il allait demander à Vladimir Poutine de prononcer la révocation de deux policiers de haut rang dans le cadre de cette affaire.

    Ivan Golounov, correspondant du média russe en ligne Meduza, a été arrêté jeudi 6 juin et assigné à résidence le samedi 8 au soir par un juge. Selon la police, il a tenté de vendre «une quantité importante» de cocaïne et de méphédrone, une drogue de synthèse. Le journaliste a rejeté ces accusations, estimant qu'elles étaient liées à ses enquêtes.

    L’interpellation du journaliste a rencontré de nombreuses oppositions à travers le pays. En outre, près de 6.000 journalistes ont signé la lettre ouverte demandant sa libération qui a été publiée par le syndicat des employés des médias.

    Le 11 juin, le ministre russe de l’Intérieur a annoncé la levée des poursuites contre le journaliste Ivan Golounov en raison de charges insuffisantes à son encontre. Quelques heures après l’annonce de la fin des poursuites contre Ivan Golounov, l’assignation à résidence du journaliste a été levée. Une enquête interne avait été initiée pour évaluer les actes des policiers qui l'ont interpellé.

    Lire aussi:

    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    La Russie et la Tunisie mettent le cap sur un ambitieux programme spatial commun (photos)
    Tags:
    liberté de la presse, police, politique, Ivan Golounov, journalisme, justice, général, démission, décret, Vladimir Poutine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik