Ecoutez Radio Sputnik
    Le modèle EL LADA d'AutoVAZ lors du Salon international automobile de Moscou en 2012

    Un Français à la tête du CA du géant russe automobile AvtoVAZ, deux autres y entrent

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Russie
    URL courte
    4159

    Le géant russe de l’automobile, AvtoVAZ, a annoncé la nomination du Français Nicolas Maure, ancien PDG de la filiale Dacia et DG de Renault Roumanie, à la tête du conseil d’administration. D’autres hommes d’affaires français, Olivier Murguet et Jérôme Moinard, y sont entrés.

    À la suite de changements dans la direction du principal constructeur automobile russe AvtoVAZ, l’ancien PDG de la filiale Dacia en Roumanie et directeur des opérations de la Région Eurasie du groupe Renault Nicolas Maure a été nommé président du conseil d’administration d’AvtoVAZ, lit-on dans une publication de l’entreprise.

    La décision a été prise lors de la réunion annuelle des actionnaires. M.Maure remplace l’ancien vice-président de Rostec, Sergueï Skvortsov, qui dirigeait le CA depuis 2016.

    De plus, les actionnaires ont effectué d’autres changements au sein de l’équipe dirigeante. Thierry Bolloré, directeur général du groupe Renault, et Jérôme Olive, vice-président de la production de Renault Eurasie ont quitté la gestion de l’entreprise russe. Dorénavant, leurs postes sont occupés par Olivier Murguet, vice-président exécutif Commerce et Régions du groupe Renault, et Jérôme Moinard, vice-président de production et livraison Eurasie.

    Le constructeur automobile AvtoVAZ, contrôlé par l'Alliance Rostec Auto BV, est une coentreprise de Renault et du holding russe Rostec.

    Début janvier 2019, AvtoVAZ avait annoncé que les ventes à l'exportation de la marque Lada avaient augmenté de 57%, pour atteindre 38.050 véhicules en 2018. Jan Ptacek, vice-président des ventes et du marketing chez AvtoVAZ, a déclaré que les voitures étaient vendues dans 34 pays, parmi lesquels la Turquie, la Tunisie, le Chili et Cuba. Pour la première fois en 2018, la Lada Vesta a été la plus exportées (30% des ventes), alors qu'auparavant il s'agissait de la Lada 4x4, a-t-il ajouté.

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les changements en Russie, c’est «époustouflant», «ce n’est pas le même pays» qu’avant - vidéo
    Tags:
    Eurasie, Français, Russie, coentreprise, entreprise, Renault Group, AvtoVAZ
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik