Russie
URL courte
8544
S'abonner

En prévision de sa visite en Italie, Vladimir Poutine a accordé une interview au journal italien Corriere della Sera dans laquelle il a signalé que Moscou était prêt pour un dialogue constructif avec Kiev si le Président ukrainien Volodymyr Zelensky commence à remplir ses promesses électorales concernant le conflit dans le Donbass.

Dans une interview accordée au quotidien italien Corriere della Sera à la veille de sa visite en Italie, Vladimir Poutine a évoqué les perspectives d’un dialogue constructif avec Kiev.

«C’est possible, si Zelensky commence à remplir ses promesses électorales, s’il engage notamment des contacts directs avec ses concitoyens dans le Donbass, s’il cesse de les appeler "séparatistes". Si les autorités ukrainiennes respectent les accords de Minsk au lieu de les ignorer», a détaillé Vladimir Poutine.

Le Président russe a noté que Volodymyr Zelensky devait faire face au bagage qui lui avait été laissé, à savoir celui de l’ukrainisation coercitive, l’interdiction d’utiliser la langue russe maternelle pour des millions d’Ukrainiens et de son enseignement dans les universités et les écoles, ainsi que celui d’un néonazisme effréné et du conflit dans le sud-est du pays.

«Je répète donc: les citoyens ukrainiens attendent de Zelensky et de son équipe non pas des déclarations, mais des actions concrètes et des changements vers le mieux et dans les meilleurs délais. Et il est certain que les autorités de Kiev doivent enfin comprendre qu'une confrontation entre la Russie et l'Ukraine ne répond pas de l’intérêt commun contrairement au développement d'une coopération pragmatique basée sur la confiance et la compréhension mutuelle. Nous y sommes prêts», a-t-il résumé.

Le Président russe a évoqué la situation en Ukraine lors de sa récente rencontre avec Emmanuel Macron en marge du sommet du G20.

«Ils ont discuté de l'Ukraine et de la nécessité d’animer le "format Normandie"», a annoncé à ce propos son porte-parole, Dmitri Peskov, tout en indiquant qu’il n’y avait pas encore d’accord sur la date possible de ces négociations.

Lire aussi:

La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
La France menace la Russie et Poutine au sujet de Navalny, promettant des sanctions en cas de décès
«On est sur des montants faramineux»: des patients sur la prise en charge à l’IHU de Didier Raoult
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Tags:
dialogue, Volodymyr Zelensky, Vladimir Poutine, Donbass, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook