Russie
URL courte
14131
S'abonner

L’opposant Alexeï Navalny n’a pas été empoisonné avec des agents toxiques, ont révélé ses analyses. L’Institut de recherches en secours d’urgence Sklifosovsky en a rendu compte.

La recherche toxicologique a démontré qu’il n’y avait pas d’agents toxiques dans l’organisme de l’opposant Alexeï Navalny, a informé Alexeï Tokarev, médecin chef de l’Institut de recherches en secours d’urgence Sklifosovsky.

Lundi 29 juillet, les analyses ont été envoyées à l’Institut depuis l’hôpital №64. Tokarev a souligné que le laboratoire toxicologique de l’Institut de recherches Sklifosovsky disposait des possibilités les plus larges pour identifier les matières étrangères présentes dans l’organisme.

Le 29 juillet, Navalny est retourné en prison avec un diagnostic de sortie indiquant une dermatite de contact.

Alexeï Navalny a été condamné à 30 jours de prison la semaine dernière  pour une récidive d'infraction «aux règles des manifestations». Dimanche 28 juillet, il a été hospitalisé depuis sa cellule de prison à cause d’une réaction allergique, déterminée comme urticaire. Dans le même temps, son médecin personnel Anastasia Vassilieva a annoncé que ses symptômes relevaient d’une intoxication chimique.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Joe Biden perd le nord lors du sommet du G7 – vidéo
Tags:
opposition, Russie, agent toxique, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook