Ecoutez Radio Sputnik
    Un hélicoptère Mi-35M

    Un contrat sur l'achat de 12 hélicoptères russes au Nigeria est «en cours de réalisation»

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Russie
    URL courte
    Sommet Russie-Afrique (2019) (37)
    12635
    S'abonner

    Alors que le Cameroun a fait part de son intention d'acquérir des Pantsir-1, le Nigeria continue de recevoir les hélicoptères d’attaque Mi-35 prévus par un contrat avec la Russie, a confirmé le directeur adjoint du Service fédéral pour la coopération militaro-technique. Moscou entend livrer à l’Afrique pour 4 milliards de dollars d’armes en 2019.

    La Russie et le Nigeria poursuivent la réalisation de leur contrat de livraison de 12 hélicoptères Mi-35M, a annoncé mercredi 23 octobre le directeur adjoint du Service fédéral russe pour la coopération militaro-technique Anatoli Pountchouk lors du forum Russie–Afrique à Sotchi.

    «Nous avons un contrat pour 12 hélicoptères, il est en cours de réalisation», a-t-il déclaré aux journalistes.

    Le Nigeria a également manifesté de l'intérêt pour des avions de combat russes Sukhoi Su-57, des chars et de l’équipement militaire naval.

    Le 11 octobre, l'ambassadeur nigérian en Russie, Steve Davis Ugba, a indiqué à Sputnik que le Nigeria avait déjà reçu six des 12 hélicoptères russes Mi-35M et était en train de discuter «des modalités de livraison des six autres». Selon lui, les sanctions imposées à la Russie entravent la coopération militaire et technique entre Moscou et Abuja, mais la Russie est «un partenaire fiable qui remplit toujours ses engagements» et les deux pays vont sûrement s'entendre sur le calendrier de livraison de matériels qui permettraient à Abuja de combattre les terroristes.

    Intérêt pour les armes russes

    M.Pountchouk a également fait état d’un intérêt pour des corvettes lance-missiles, des hélicoptères et des armes à feu russes de la part de l’Érythrée.

    «L’Érythrée annonce activement son intérêt pour la reprise de la coopération militaire et technique à part entière avec la Russie. Étant donné qu’ils sont parvenus à un accord de paix avec la partie éthiopienne, ils sont intéressés par l’achat de corvettes lance-missiles, d’hélicoptères et d’armes à feu», a-t-il signalé.

    L’accord de paix avec l’Éthiopie a eu pour effet la levée des sanctions introduites contre l’Érythrée et, donc, celle des obstacles à l’achat d’armes à l’étranger.

    Le Cameroun envisage quant à lui l’acquisition du système antiaérien Pantsir-S1.

    Le directeur général de la société russe Rosoboronexport Alexandre Mikheïev a déclaré à Sputnik lors du forum Russie-Afrique qu’en 2019 la Russie se proposait de livrer à l’Afrique pour 4 milliards de dollars d’armes.

    Par ailleurs, le ministre nigérien des Affaires étrangères Kalla Ankourao avait précédemment déclaré à Sputnik qu’en octobre le Niger se proposait de signer avec la Russie un contrat de livraison d’hélicoptères nécessaires pour lutter contre le groupe terroriste Boko Haram.

    Dossier:
    Sommet Russie-Afrique (2019) (37)
    Tags:
    hélicoptères, Nigeria, Mi-35, contrat, Cameroun
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik