Russie
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (237)
431514
S'abonner

Une extension de la liste des Américains interdits d’entrée sur le territoire russe pourrait être «l’une des formes» de réponse aux sanctions états-uniennes contre la construction du gazoduc Nord Stream 2, a expliqué le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

Moscou pourrait répondre aux sanctions des États-Unis contre Nord Stream 2 en ajoutant à la liste des Américains interdits d’entrée en Russie des hommes politiques qui ont fait montre d’une activité particulièrement intense lors de l’adoption de ces mesures, a annoncé le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

«Une réponse sera trouvée, elle pourra prendre la forme d’une extension de la liste des personnes interdites d’entrée en Russie», a-t-il déclaré dans un entretien à la presse russe.

Il a précisé que les partisans les plus zélés des sanctions contre la Russie apprendront que l’entrée leur est interdite presque au dernier moment.

«Ces personnes ne peuvent pas compter sur la possibilité de voyager librement dans notre pays. Elles ne franchiront pas la frontière, mais elles l’apprendront vraisemblablement au moment de demander le visa. C’est simplement l’une des formes», a révélé le diplomate.

Moscou réagira «de façon pondérée»

Il a ajouté que la Russie agirait sans hâte et qu’elle ne fixait aucune date concrète pour adopter cette mesure.

Étant donné que de nouvelles sanctions américaines ne sont pas à exclure l’année prochaine, M.Riabkov a signalé que Moscou réagira à ces mesures éventuelles «de façon pondérée et sans nous causer de préjudices, de sorte que l’autre partie comprenne que rien ne reste sans réaction».

Sanctions contre Nord Stream 2

Dans le cadre de l’adoption du budget défense pour l'année fiscale 2020, le Congrès américain a voté le 17 décembre des sanctions contre le gazoduc russe Nord Stream 2 que Washington accuse d’amplifier l'influence de la Russie en Europe, mais que ses promoteurs estiment stratégique pour approvisionner cette dernière.

Le budget défense américain a été voté à un niveau de 738 milliards de dollars, soit plus de 660 milliards d’euros. Il prévoit d’introduire des sanctions contre le gazoduc, de financer des mesures de «résistance à la Russie» dans différents domaines, ainsi que d’accorder une aide de 300 millions de dollars, soit environ 270 millions d’euros, à l’Ukraine.

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev avait précédemment déclaré que la construction du gazoduc serait achevée en tout état de cause, en dépit des sanctions américaines.

Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (237)

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
États-Unis, Nord Stream 2, contre-sanctions, Sergueï Riabkov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik