Russie
URL courte
5108
S'abonner

Le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a salué les participants au 7e congrès de la Fédération des communautés juives de Russie (FEOR), insistant sur la contribution de l’organisation à la lutte contre la xénophobie, l’antisémitisme et l’extrémisme.

Dans un télégramme adressé aux participants du 7e congrès de la Fédération des communautés juives de Russie (FEOR), Mikhaïl Michoustine a retenu la contribution de l’organisation à la lutte contre la xénophobie, l’antisémitisme et l’extrémisme.

Une organisation religieuse parmi les plus respectées en Russie

«Je vous félicite à l’occasion de l’ouverture du congrès et du 20e anniversaire de la Fédération des communautés juives de Russie (FEOR). Pendant les années écoulées depuis sa fondation, la FEOR s’est classée parmi les plus grandes et les plus respectées des organisations religieuses en Russie où le travail de la fédération qui tend à sauvegarder et promouvoir les traditions et les cérémonies juives est très apprécié», écrit-il dans le télégramme qui a été publié sur le site du gouvernement russe.

Le Premier ministre rappelle par ailleurs qu’avec le concours de la FEOR d’importants programmes caritatifs, éducatifs et pédagogiques sont réalisés, des synagogues sont rétablies et des centres communautaires sont construits dans le pays.

Défendre la vérité sur les événements tragiques du passé

«La contribution de la FEOR à la lutte contre la xénophobie, l’antisémitisme et l’extrémisme mérite le plus grand respect. Il est très important que vous vous opposiez toujours fermement aux tentatives de justifier les crimes du fascisme, de revoir les résultats de la Seconde Guerre mondiale, que vous défendiez la vérité sur les événements tragiques du passé. Dans l’année du 75e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique, cette position de la fédération est en train de revêtir une signification toute particulière», souligne-t-il.

Et d’exprimer la certitude que le congrès constituerait un événement de marque, qu’il communiquerait une nouvelle impulsion au développement de la Fédération des communautés juives de Russie et que ses décisions contribueraient au renforcement de la paix et du consensus au sein de la société.

Enfin, le chef du gouvernement souhaite aux participants du congrès un travail fructueux, des discussions intéressantes et plein succès.

Consacré au 20e anniversaire de la FEOR, le congrès s’est déroulé les 28 et 29 janvier au Centre communautaire juif de Moscou. Y ont été invités des présidents de communautés et les rabbins de 140 villes du pays, des fonctionnaires, des représentants d'organisations caritatives et des diplomates, ainsi que des chefs de confessions traditionnelles, des personnalités culturelles et scientifiques. Les participants ont discuté de la lutte contre la xénophobie et l'antisémitisme, des activités des communautés juives dans le domaine de l'éducation et du travail social, ainsi que du soutien à apporter aux jeunes familles, de la préservation de la vérité historique et du développement de la communauté juive de Russie.

La Fédération des communautés juives de Russie est une organisation religieuse du judaïsme orthodoxe enregistrée en 1999. La FEOR développe des infrastructures pour les communautés juives, comme des synagogues, des écoles du dimanche et des écoles avec une composante ethnoculturelle juive, des universités et des centres communautaires.

Des communautés juives dans 140 villes de Russie, plus de 160 synagogues et centres communautaires, ainsi que des jardins d'enfants, des écoles, l'Université hébraïque, des centres d'aide humanitaire et sociale, des programmes éducatifs pour les jeunes, le Musée et le Centre juifs Tolérance et maison d'édition Knizhniki fonctionnent sous l’égide de la FEOR.

Lire aussi:

Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
La vidéo de la «destruction de chars» azerbaïdjanais partagée en ligne par la Défense arménienne
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Tags:
xénophobie, antisémitisme, Juifs, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook