Russie
URL courte
147112
S'abonner

Le complexe sportif et scénique pétersbourgeois, situé dans le sud de Saint-Pétersbourg, s’est effondré au cours des travaux de démontage qui avaient été entamés ce vendredi 31 janvier. Les secouristes qui au début parlaient d’un ouvrier sous les décombres ont par la suite retrouvé son corps.

Au cours des travaux de démontage du complexe sportif et scénique pétersbourgeois, le toit de l’édifice s’est effondré. Dans les premières heures après l’accident, les secouristes évoquaient plusieurs ouvriers qui auraient pu se trouver sous les décombres.

«Lors du démantèlement du toit du complexe sportif et scénique, les structures se sont effondrées [...]. Selon les informations préliminaires, des ouvriers peuvent être sous les décombres», indique un communiqué des services d’urgence de la ville.

Par la suite, un représentant des services d’urgence a déclaré à Sputnik qu’il s’agissait d’un seul ouvrier enseveli sous le toit effondré. Son corps a été finalement retrouvé. Il s’agit d’un homme âgé de 30 ans.

​L’opération des secours, qui s’est terminée vers 17h30, heure de Moscou, a impliqué 18 véhicules et environ 70 secouristes.

Construit entre 1970 et 1979, le complexe a été inauguré le 19 mai 1980. En août 2019, il a été fermé en vue de futurs travaux de restauration.

Une vidéo choc de l'effondrement

Une vidéo de l’effondrement du toit a été filmée par un drone.

Dans les premières secondes de la vidéo, il possible de discerner un ouvrier sur le rebord du toit qui a essayé en vain de ne pas tomber.

Le site Fontanka a également publié une vidéo montrant des véhicules de pompiers et des ambulances arriver sur les lieux.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
Russie, effondrement, Saint-Pétersbourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook