Russie
URL courte
Par
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)
17576
S'abonner

Tous les stocks de Novitchok en Russie ont été détruits conformément au protocole de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), ce qui a été officiellement enregistré, a réitéré le directeur du Service de renseignement extérieur de la Fédération de Russie sur fond de l’affaire Navalny.

Pour une énième fois, la Russie a réitéré que toutes les réserves d’armes chimiques avaient été détruites. Le directeur du Service de renseignement extérieur russe Sergueï Narychkine a annoncé ce mardi 15 septembre que tous les stocks de l’agent neurotoxique de type Novitchok avaient été détruits sur le sol russe en conformité avec le protocole de l’OIAC.

«Ils ont été détruits conformément aux protocoles et règlements de l'OIAC. Cela a été enregistré de la manière prescrite. Par conséquent, dire qu'il y a soit une production soit la présence d'anciens stocks d'agents chimiques en Russie est bien sûr une désinformation», a-t-il déclaré aux journalistes, répondant à une question sur l'existence de réserves de Novitchok en Russie.

Selon le responsable, le corps d'Alexeï Navalny ne contenait pas de traces de poison au moment de quitter le territoire de la Russie.

Affaire Navalny

Le 20 août, l’opposant Alexeï Navalny a fait un malaise à bord d’un avion et a été hospitalisé d’urgence à Omsk, en Russie, puis transporté à l’hôpital universitaire de la Charité de Berlin. Des médecins allemands, ainsi que des laboratoires européens indépendants, affirment avoir trouvé des traces d'un agent neurotoxique de type Novitchok.

Sergueï Lavrov
© Sputnik . Ministère russe des Affaires étrangères
Dans ce contexte, des pays occidentaux ont appelé la Russie à enquêter sur l'empoisonnement de Navalny et à traduire en justice les responsables de l'utilisation d'armes chimiques sinon ils envisageront l'introduction de nouvelles sanctions. De leur côté, les autorités russes démentent toute implication et dénoncent des accusations «absurdes» et «inacceptables» contre Moscou.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (107)

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme attaque des policiers au centre de Moscou, il y aurait des blessés
Tags:
empoisonnement, Sergueï Narychkine, Alexeï Navalny, OIAC, A234
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook