Russie
URL courte
Par
202389
S'abonner

Selon Vladimir Poutine, le terrorisme reste la menace sécuritaire la plus aigüe, contre laquelle la lutte est menée tant à l’intérieur de la Russie ainsi qu’à l’extérieur.

S’exprimant lors d’une réunion avec le Service fédéral russe de sécurité (FSB) ce 24 février, Vladimir Poutine a défini le terrorisme comme la principale menace pour la Russie.

«D’abord et avant tout, la lutte contre la menace la plus aiguë et la plus dangereuse, le terrorisme, exige un recueil continu [d’informations, ndlr], des actions opérationnelles préventives et bien pensées», a-t-il déclaré.

En rappelant que les questions liées à la sécurité de l'État restaient une priorité pour les autorités, le Président russe a averti que le danger que représentaient plusieurs défis mondiaux -dont, outre le terrorisme, la criminalité transfrontalière et la cybercriminalité font partie- «ne diminu[ait] pas».

En Russie et au dehors

«En décembre dernier, la dernière bande organisée, qui commettait des crimes sur le territoire de la République tchétchène et de l'Ingouchie a été éradiquéé. Un résultat extrêmement significatif», a annoncé Vladimir Poutine avant de préciser que les actions dans ce domaine se faisaient également au-delà des frontières russes. Ainsi, des frappes sont menées contre des bases terroristes en Syrie, a-t-il rappelé.

Des dizaines de crimes déjoués

Alors qu’en 2019, 57 crimes à caractère terroriste avaient été déjoués, en 2020, cet indicateur est passé à 72. Bien que de tels chiffres montrent que dans la grande majorité des cas, les actions sont détectées quand elles en sont encore au stade de leur préparation, ils éveillent également l'attention.

«Mais les chiffres indiqués ci-dessus montrent également que le réseau terroriste tente par tous les moyens de restaurer son activité», a-t-il estimé avant d’expliquer qu’il est donc important «d'identifier et d'éliminer» les cellules terroristes ainsi que d'analyser la situation en général. Le dirigeant russe a par ailleurs appelé à porter une attention particulière à l’identification d’éventuels liens entre les terroristes et les services secrets étrangers.

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Tags:
Vladimir Poutine, menace, terrorisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook