Russie
URL courte
Par
231086
S'abonner

Le bras de fer entre le régulateur russe des télécommunications et les réseaux sociaux a connu un nouveau développement. Facebook a bloqué la retransmission en ligne d’une émission consacrée au 60e anniversaire du vol spatial de Youri Gagarine. Le régulateur a exigé que les restrictions soient levées.

Ce samedi 10 avril, le régulateur russe des télécommunications Roskomnadzor a exigé à Facebook d’expliquer les raisons pour lesquelles le réseau social avait bloqué la retransmission en direct d’une émission consacrée au 60e anniversaire du premier vol dans l’espace de Youri Gagarine et, par ailleurs, de permettre sa diffusion.

L’émission, avec la participation de plusieurs cosmonautes, avait été mise en ligne la veille, le 9 avril, sur la page Facebook de la chaîne d’information RT. Roskomnadzor signale qu’elle a été bloquée sous le prétexte de la violation des droits d’auteur.

«De telles actions de la compagnie américaine violent les principes clés de la liberté d’information et sont un acte de censure limitant l’accès aux documents consacrés aux accomplissements russes dans l’espace et au développement de la science et des technologies nationales ayant permis d’effectuer le premier vol spatial de l’Histoire», indique un communiqué du régulateur.

Mesures contre les plateformes censurant les médias russes

Vladimir Poutine a signé fin décembre une loi autorisant des mesures restrictives contre les plateformes en ligne qui censurent les médias russes.

La loi dispose que si des réseaux sociaux étrangers limitent l'accès aux médias russes ou bloquent leur contenu en raison de leur origine ou encore de leur affiliation politique, les autorités peuvent prendre des mesures de rétorsion en bloquant, en ralentissant la navigation ou en leur infligeant des amendes.

Ces mesures peuvent être appliquées simultanément et pourraient toucher les géants technologiques américains YouTube, Facebook et Twitter.

Ralentissement de la vitesse de Twitter

En vertu de cette loi, Roskomnadzor avait menacé début mars de bloquer Twitter dans le pays si le réseau social ne supprimait pas dans un délai d’un mois des informations «interdites». Le régulateur russe avait aussi annoncé avoir «ralenti la vitesse» de Twitter étant donné que la plateforme n’avait pas retiré des contenus «qui incitent les mineurs à se suicider, contenant de la pédopornographie, ainsi que des informations sur l'usage de drogue».

Début avril, le régulateur a décidé de ne pas bloquer Twitter et a prolongé jusqu'au 15 mai les mesures visant à «ralentir» la vitesse du réseau social lequel, depuis le 10 mars, a supprimé près de 1.900 des 3.100 contenus en question.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
Youri Gagarine, Facebook, Inc, Roskomnadzor
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook