Russie
URL courte
Par
4413810
S'abonner

Ayant mené une inspection, le parquet de la capitale russe a exigé que plusieurs organisations liées à l’opposant Navalny soient reconnues comme extrémistes dans le pays. L’instance insiste sur le fait qu’elles travaillent à faire changer les bases de l’ordre constitutionnel.

Une action en justice demandant que le Fonds de lutte contre la corruption* (FBK), ainsi que celui de protection des droits des citoyens (FZPG)* et les QG de Navalny soient reconnus comme organisations extrémistes a été présentée par le parquet de Moscou.

Le communiqué de l’instance indique que la requête ad hoc a été faite à l’issue de l’inspection des organisations à but non lucratif en question.

Le parquet estime que ces organisations «exercent une activité extrémiste» et «créent les conditions pour déstabiliser la situation sociale et socio-politique».

Le communiqué dit que les objectifs réels de leurs activités sont la création des conditions pour le changement des bases de l’ordre constitutionnel, y compris par le biais de «révolutions de couleur».

«Dans le même temps, ces structures mènent sur le territoire de la Fédération de Russie les activités d'organisations étrangères et internationales dont l’activité a été reconnue comme indésirable», est-il souligné dans le communiqué.

Organisation fondée par Navalny

Le Fonds en question a été créé en 2011 par l’opposant et blogueur russe Alexeï Navalny et se positionne comme une organisation qui s’occupe d’enquêter sur les cas de corruption commis par les hauts fonctionnaires d’État. En juillet 2020, Navalny a annoncé sa liquidation en tant que personne morale. Sa nouvelle dénomination formelle est donc le FZPG*.

Affaire Navalny

En 2014, l'opposant et blogueur Alexeï Navalny avait été reconnu coupable d’escroquerie dans l’affaire Yves Rocher et condamné à 3,5 ans de prison avec sursis. Il devait donc se faire enregistrer par le FSIN deux fois par mois jusqu'au 29 décembre 2020. Pour avoir violé cette condition à plusieurs reprises - entre temps il suivait un traitement à Berlin -, le 29 décembre Alexeï Navalny a été mis sur la liste fédérale des personnes recherchées.

En 2020, Alexeï Navalny avait été arrêté à l’aéroport de Moscou à son retour d’Allemagne. Ensuite, le 2 février dernier, la justice russe a remplacé sa peine avec sursis par de la prison ferme pour deux ans et huit mois. Une sentence finalement ramenée à deux ans, au regard du temps déjà passé en résidence surveillée et détention provisoire.

*Organisations à but non lucratif considérées comme exerçant la fonction d'agents étrangers

Lire aussi:

Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
parquet, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook