Sci-tech
URL courte
0 0 0
S'abonner

Un Centre de conservation des plantes et micro-organismes uniques pourrait être créé dans le cadre du projet Skolkovo. Cette initiative a été avancée par la Chambre publique de Russie.

Un Centre de conservation des plantes et micro-organismes uniques pourrait être créé dans le cadre du projet Skolkovo. Cette initiative a été avancée par la Chambre publique de Russie.

Depuis l'époque tsariste, la Russie est l'un des pays pionniers dans la création de collections génétiques et biologiques, estime la porte-parole de la Chambre publique, Nadejda Chkolina.

" Le monde, ayant réalisé la priorité du développement de ces collections biologiques, a commencé à les développer rapidement. Aux Etats-Unis, ces travaux ont été classés secrets après l'attentat du 11 septembre. La Chine les développe à une vitesse incroyable. La Norvège aussi construit son "arche de Noé". Le monde est aujourd'hui tellement exposé aux différentes maladies, dégradations des gènes qu'il faut disposer de réserves de matériaux authentiques."

Depuis le début du XX siècle, notre planète a perdu 75 % de la diversité génétique des cultures agricoles. Il s'agit là d'un défi de la communauté internationale dans la solution des problèmes de nutrition et de pauvreté. La Russie se classe quatrième parmi les cinq premiers pays par le volume de sa banque génétique de plantes et de micro-organismes. Depuis plus d'un siècle la collecte, la conservation et l'utilisation rationnelle des plantes sauvages et cultivables est la tâche de l'Institut de recherche agricole de Saint-Pétersbourg. L'institut dispose de trois cents mille espèces de plantes, précise la directrice adjointe de l'institut, Elena Gaïevskaïa.

Les collections biologiques peuvent être utilisées non seulement pour le développement de l'agriculture mais également en médecine, dans le domaine de l'énergie et de la chimie ainsi que dans d'autres domaines de l'industrie. Par exemple, les micro-organismes sont utilisés pour produire du combustible biologique, une source alternative d'énergie. Tandis que l'Institut de biochimie et de physiologie des plantes de Saratov dispose de bactéries capables de consommer les dérivés de pétrole pour nettoyer les sols et les surfaces aquatiques pollués par la marée noire. Cet institut dispose également de la plus grande collection en Russie d'Azospirillum, bactéries utilisées dans la culture des céréales.

Aujourd'hui, il existe en Russie une centaine de jardins botaniques, une centaine de collections de micro-organismes et une cinquantaine de collections d'herbes. La création d'un Centre de coordination, avec une base de données unique pour toutes les collections, permettra de préserver le trésor collecté par plusieurs générations de chercheurs afin de l'utiliser pour la modernisation de l'économie.

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Quatre policiers blessés par balles lors d’émeutes à Saint-Louis, un autre touché à la tête à Las Vegas - vidéos
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook