Ecoutez Radio Sputnik
    La Chine va fabriquer des iPhones grâce aux lasers russes

    La Chine va fabriquer des iPhones grâce aux lasers russes

    Photo : EPA
    Sci-tech
    URL courte
    0 1 0 0

    Les nouveaux smartphones d’Apple pourraient être fabriqués sur un équipement qui vient de Russie. La Chine s’intéresse aux lasers à impulsion courte qui sont utilisés dans la production électronique. Ces lasers ne sont pas encore fabriqués, mais les compagnies chinoises passent déjà des commandes.

    Une technologie unique de fabrication des masers à impulsion courte a été développée par les scientifiques russes. Cette nouveauté sera fabriquée à l’incubateur technologique Technospark dans la région de Moscou. Un accord sur la production des lasers a été signé jeudi entre le développeur du produit PLL, Technospark et le Centre de transfert des technologies d’Oulianovsk.

    Les lasers à courte impulsion sont utilisés dans la microélectronique depuis longtemps. Difficile d’imaginer sans eux la fabrication d’un smartphone, un ordinateur ou une tablette. Les lasers sont utilisés notamment pour la finition et l'étiquetage des produits fabriqués avec des matériaux différents. Par exemple, la pomme à l'arrière d’un Iphone est gravée avec des équipements similaires. Même si l’appareil russe est similaire par ses paramètres techniques avec des appareils étrangers analogues, il a un atout qui suscite l’intérêt des clients au stade de sa conception.

    « Il est unique par son rapport qualité/prix intéressant », commente Andreï Redkine, le directeur général du Centre de transfert des technologies d’Oulianovsk. « Les chercheurs ont développé une combinaison des propriétés pour élaborer une fibre unique à l'intérieur du laser. Cela a considérablement réduit le coût de la fabrication. C’est pourquoi toutes les compagnies de microélectronique, spécialisées dans ce type de gadgets, sont intéressées par l’achat des lasers russes à la place de ceux qu’ils utilisent actuellement ».

    Le domaine de l’utilisation des lasers à impulsion courte s’étend au-delà du secteur des hautes technologies. Ces dispositifs peuvent être utilisés également dans l'industrie automobile et la médecine. Toutefois, le secteur de la microélectronique reste le marché prioritaire. D’où – la géographie de l’exportation du nouveau laser.

    « Nous ciblons la clientèle parmi les fabricants des téléphones mobiles, des ordinateurs, et des tablettes. Ces fabricants sont principalement basés en Chine. Ils passent des commandes pour acheter le matériel russe. En fait, tous les fabricants de produits électroniques sont concentrés actuellement en Asie de Sud-est. C’est notre marché stratégique », conclut Andreï Redkine.

    De nombreux fabricants ne peuvent pas se permettre d’acheter des lasers à impulsion courte à cause de leur prix. Ils utilisent à la place des appareils à impulsion longue qui coûtent moins cher. Ces lasers déforment les appareils lors de leur finition. Le savoir-faire des scientifiques russes permet d’effectuer le traitement et l'étiquetage des pièces sans qu’elles soient carbonisées ou fondues, tout en améliorant la qualité de la production sans coûts supplémentaires.

    Lire aussi:

    Des scientifiques conçoivent un laser à l’exactitude record
    Des scientifiques russes créent un dispositif anti-missile sophistiqué pour les avions
    Quoi de plus simple! Une supernova créée «à domicile»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik