Ecoutez Radio Sputnik
    Le platine pour soigner les tumeurs

    Le platine pour soigner les tumeurs

    Photo : RIA Novosti
    Sci-tech
    URL courte
    0 8 0 0

    Le 8 février, une cérémonie de remise des prix des jeunes scientifiques russes dans le domaine des sciences et des technologies innovantes a eu lieu au Kremlin. Le prix du président de Russie, d’un montant de 600 000 euros, est accordé pour des recherches révolutionnaires dans les domaines de la physique, de la chimie et de la biologie.

    Dans une interview exclusive accordée à La Voix de la Russie, la chimiste et professeur agrégé de l'Université d'Etat de Saint-Pétersbourg Nadejda Bokatch explique en quoi sa méthode de synthèse organique avec l’utilisation du platine aide à lutter contre les tumeurs.

    « L’étude chimique du platine était une direction prioritaire dans la Russie tsariste et en URSS. C’est un domaine traditionnel que nous développons, en collaborant avec les biologistes, car les composés du platine permettent de soigner les tumeurs. Nous synthétisons des composés et développons des nouvelles méthodes de synthèse du platine. Nous ne développons pas de médicaments anticancéreux. Il s’agit de la synthèse des composés qui sont ensuite testés par les biologistes et les médecins pour vérifier s’ils possèdent bien ces propriétés. Par ailleurs, nous avons découvert qu’une partie des composés que nous avons synthétisé possèdent des priorités fluorescentes. Nous sommes actuellement à la recherche des matériaux qui pourraient être utiles pour la création des diodes électroluminescentes. En effet, il nous faudra une enquête plus approfondie sur ce sujet. Mais il s’agit ici d’une des directions potentielles pour l’utilisation de nos composés. En outre, les composés de platine sont également des catalyseurs dans certains procédés industriels ».

    Les approches de synthèse proposées par Nadejda Bokatch sont une véritable percée scientifique. Auparavant, il n’était pas possible techniquement de synthétiser des composés organométalliques avec de telles propriétés. Cette méthode possède déjà plusieurs domaines d’application, notamment la fabrication des isolants thermiques et électriques, des revêtements protecteurs, et même des polymères biocompatibles pour les implants.

    Nadejda Bokatch est lauréate du prix de l'Académie européenne, et a obtenu le prix de l’Oréal-l’UNESCO pour les femmes et la science. Elle est également l'une des chercheuses russes les plus célèbres à l’étranger. Ses articles sont cités par de nombreuses revues scientifiques de renommée internationale. Elle est âgée de 37 ans. /L

    Lire aussi:

    La députée ukrainienne Savtchenko avoue avoir été hôtesse de téléphone rose
    Traiter le cancer sans effet secondaire? La nano-médecine avance à grands pas
    Député ukrainien: l'Ukraine ne cesse d’acheter des matériels militaires russes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik