Ecoutez Radio Sputnik
    Les vertus curatives d’un nouveau gel polyvalent

    Les vertus curatives d’un nouveau gel polyvalent

    Photo: La Voix de la Russie
    Sci-tech
    URL courte
    0 6 0 0

    Grâce à la découverte de scientifiques russes les blessures et les brûlures ne laissent plus de cicatrices après leur guérison. Dans la ville sibérienne de Tioumen les chercheurs ont conçu un médicament appelé « peau liquide ».

    Son nom officiel est « Cellgel ». Ce gel miraculeux créé à base de cellules souches permet de cicatriser les plaies superficielles trois fois plus vite que tous les médicaments existants. La préparation a été expérimentée sur les animaux pendant plus de 14 ans.

    Sergueï Goltsov, directeur général du Centre cryonique de Tioumen a expliqué que les chercheurs ont élaboré cette substance à partir des cellules souches embryonnaires de la poule :

    « Nous avons prélevé les cellules indifférenciées sur un œuf de poule, nous les avons isolées et observées flottant librement dans un milieu liquide. Nous cherchions à comprendre, comment elles réagissent à tel ou tel stimulus. Il s’est avéré qu’elles sont capables de renouveler les cellules épidermiques humaines ».

    La préparation désinfecte la plaie et la recouvre d’un film qui favorise la régénération des tissus, tant conjonctifs qu’épithéliaux.

    Les tests ont démontré que le Cellgel est capable de remédier à de multiples maux, pour ne citer que les plaies, les ulcères, les brûlures et les gelures. Grâce à la découverte innovatrice des chercheurs de Tioumen il est devenu possible de recréer au niveau cellulaire la peau endommagée par la radiation et le diabète. L’effet protecteur du Cellgel le rend utile en cosmétologie, notamment après les gommages.

    De tels médicaments existent déjà, mais en règle générale se sont des onguents. Ils ont cet inconvénient qu’ils recouvrent la plaie d’un film hermétique et ne laissent pas passer l’air. D’autre part une fois la plaie refermée il reste souvent des cicatrices, tandis que le Cellgel élimine ce défaut. Et ce qui est le plus important, les chercheurs n’ont relevé à ce jour aucun effet secondaire. /L

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik