Vidéoclub

Une catapulte à humains construite à Dubai

Vidéoclub
URL courte
0 52
S'abonner

Les deux "base jumpers" ont été projetés à près de 100 m d'altitude, atteignant les 200km/h en une seconde.

A Dubai, Chris Douggs McDougall et Jimmy Pouchert, "base jumpers" professionnels, ont testé une nouvelle approche de leur discipline – la vrai catapulte humaine.

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Tags:
extrême, Dubaï
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de vidéos

  • Un ours
    Dernière mise à jour: 16:33 24.05.2020
    16:33 24.05.2020

    Cet ours qui croque la vie à pleines dents aime prendre son bain

    Takoda, un des quatre ours qui habitent dans le zoo de l’Oregon, dans le nord-ouest des États-Unis, a un passe-temps préféré: dès qu’il commence à faire chaud, il file se rafraîchir dans un bain géant qui contient plus d’une tonne d’eau.

  • Hérisson
    Dernière mise à jour: 16:49 23.05.2020
    16:49 23.05.2020

    Une corneille aide un hérisson trop lent à traverser

    La circulation sur une route en Lettonie a été interrompue par un hérisson et une corneille qui le poussait avec son bec pour qu’il traverse plus vite.

  • Un husky (image d'illustration)
    Dernière mise à jour: 16:46 22.05.2020
    16:46 22.05.2020

    Ce chien ne veut pas que le confinement se termine et en parle avec tristesse

    Attristé par le début du déconfinement, ce chien fait passé le message par son regard, mais aussi par des mots, touchant les coeurs de millions d’internautes.

  • Un chien, image d'illustration
    Dernière mise à jour: 18:28 19.05.2020
    18:28 19.05.2020

    Inversion des rôles: un chien approche une bande de chats et se fait agresser

    À Tampa, aux États-Unis, un groupe de chats, qui se reposait dans une allée, a été interrompu dans sa tranquillité par un chien qui les a subitement approchés. Comprenant que la situation devenait de plus en plus tendue, le canidé a préféré battre en retraite un instant avant de revenir, loin d'imaginer la terreur qui l'attendait.