Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les parlementaires égyptiens indignés par la publication d'une nouvelle caricature du prophète Mahomet

S'abonner
Les parlementaires égyptiens ont qualifié de "crime odieux" la publication d'une caricature du prophète Mahomet dans un journal suédois, a rapporté mardi Le Figaro, citant une déclaration du parlement égyptien.
MOSCOU, 4 septembre - RIA Novosti. Les parlementaires égyptiens ont qualifié de "crime odieux" la publication d'une caricature du prophète Mahomet dans un journal suédois, a rapporté mardi Le Figaro, citant une déclaration du parlement égyptien.

Les autorités égyptiennes se sont déclarées indignées par le fait qu'en août dernier, une caricature représentant le prophète Mahomet avec un corps de chien avait été publiée dans le journal suédois Nerikes Allehanda et ont appelé à punir les coupables.

L'Organisation de la conférence islamique (OCI), les autorités pakistanaises, ainsi que des responsables religieux en Afghanistan avaient condamné la publication.

En août dernier, le ministère iranien des Affaires étrangères avait convoqué le chargé d'affaires de l'ambassade suédoise à Téhéran pour lui exprimer son indignation.

Soucieux de motiver la publication d'une caricature qui a provoqué la réaction virulente de la communauté islamique mondiale, le journal a invoqué la "liberté de la presse". Une action de protestation, d'ailleurs peu nombreuse, s'est tenue fin août devant le siège du périodique.

Les galeries d'art suédoises ont refusé d'exposer les oeuvres de l'auteur de la caricature de peur qu'elles ne blessent les sentiments religieux des musulmans.

Le 30 septembre 2005, le journal danois Jyllands-Posten avait publié des caricatures représentant le prophète Mahomet. Cette publication avait soulevé une vague d'indignation dans le monde musulman, indignation qui s'était traduite par des manifestations, des agressions contre les ambassades du Danemark et d'autres pays d'Europe du Nord, ainsi que par le boycottage de marchandises danoises.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала