Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Musée du pain de Saint-Pétersbourg commémore le début du siège de Leningrad

S'abonner
SAINT-PETERSBOURG, 8 septembre - RIA Novosti. Une exposition consacrée au 66e anniversaire du début du siège de Leningrad s'est ouverte vendredi au Musée du pain de Saint-Pétersbourg (nom actuel de la ville).

Le pain, le symbole de la ville assiégée, est l'objet central de l'exposition. Il a été cuit dans un institut de recherches selon une recette utilisée à Leningrad en décembre 1941, lorsque les citadins possédant des cartes de rationnement avaient le droit de recevoir 125 grammes de pain par jour. Son ingrédient principal était à l'époque la farine de seigle, complétée par des ajouts de cellulose, de tourteaux et de poussière de farine. Chaque usine modifiait cette recette à sa guise, en y ajoutant différents produits.

Les visiteurs pourront voir les objets qui avaient été présentés lors de l'exposition "Plantes sauvages comestibles", organisée dans l'un des musées de Leningrad en 1942, en plein siège.

Avec l'arrivée du printemps, les Léningradois ayant survécu à l'hiver 1941 ramassaient sur les gazons municipaux tout ce qui pouvait être consommé. Ceci avait poussé les autorités à organiser cette exposition, afin d'éviter des empoisonnements. Outre des photos de plantes comestibles, elle présentait des recettes de plats pouvant être préparés avec ces plantes.

L'exposition d'aujourd'hui présente entre autres un modèle de machine préparant de la vitamine C à base d'aiguilles de pins, inventée par les assiégés.

Les organisateurs de la manifestation ont essayé de reproduire en 2007 l'atmosphère et l'esprit de la ville pendant la guerre. Sur une table ancienne placée au centre de l'exposition, assiettes, cuillères et fourchettes en aluminium entourent des bouilloires fumées.

On y trouve également des jouets et des livres pour enfants, ainsi qu'une lampe, fabriquée à partir d'un matras et d'un flacon de parfum, déposée à côté d'un livre portant encore une brûlure qu'elle y a laissée.

Le 8 septembre 1941, les troupes hitlériennes du groupe d'armée Nord ont envahi la localité de Mga et la ville de Petrokrepost, dans les environs de Leningrad, et ont totalement coupé la liaison terrestre avec la ville. Le siège a duré 900 jours. L'encerclement a été rompu par l'armée soviétique le 18 janvier 1943 et la levée totale du siège a eu lieu le 27 janvier 1944.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала