Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: Iouchtchenko défend l'idée d'une Eglise orthodoxe nationale

S'abonner
Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a demandé samedi au patriarche Bartholomée Ier de Constantinople de soutenir la création d'une Eglise orthodoxe nationale en Ukraine.
KIEV, 26 juillet - RIA Novosti. Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a demandé samedi au patriarche Bartholomée Ier de Constantinople de soutenir la création d'une Eglise orthodoxe nationale en Ukraine.

"Je crois qu'une Eglise nationale fera son apparition en Ukraine, et je vous demande, Votre Sainteté, une bénédiction de votre part au nom de la vérité et de l'espoir", a-t-il déclaré, recevant à Kiev le patriarche oecuménique à l'occasion du 1020e anniversaire de l'adoption du christianisme par la Russie de Kiev.

Niant toute ingérence de l'Etat ukrainien dans les affaires religieuses, M. Iouchtchenko a cependant appelé les croyants à la réunification des Eglises orthodoxes, dont l'Ukraine compte quatre, pour éviter qu'elles soient toutes "englouties dans un trou noir".

Le patriarche Bartholomée Ier a pour sa part esquivé la réponse directe, avant de prôner l'unité entre toutes les Eglises orthodoxes du monde. "Préserver l'unité ecclésiastique, voilà notre objectif", a-t-il affirmé.

Kiev accueille du 24 au 27 juillet les solennités organisées à l'occasion du 1020e anniversaire du "baptême de la Russie". La Russie a officiellement adopté le christianisme en 988, sous le règne du grand-prince Vladimir de Kiev canonisé par l'Eglise orthodoxe russe. Ce n'est qu'au XIIIe siècle que Moscou s'est affirmée comme le centre politique de la Russie, tandis que Kiev, aujourd'hui capitale de l'Ukraine indépendante, a été disputée au fil des siècles par la Russie, la Lituanie et la Pologne.

Contrairement à la Russie contemporaine où le patriarcat de Moscou règne sans partage, l'Ukraine compte quatre Eglises orthodoxes: l'Eglise orthodoxe d'Ukraine relevant du patriarcat de Moscou, l'Eglise orthodoxe d'Ukraine dépendant du patriarcat de Kiev qui, créé en 1992, réunit les orthodoxes ukrainiens hostiles à la primauté de Moscou, l'Eglise orthodoxe autocéphale d'Ukraine créée par les indépendantistes ukrainiens après la révolution de février 1917 et restaurée par des émigrés rentrés d'exil et l'Eglise gréco-catholique d'Ukraine (ou uniate) qui, malgré son rite orthodoxe, est sous l'autorité du Vatican.

Le patriarcat de Kiev, qu'aucune Eglise orthodoxe ne reconnaît pour l'instant, a multiplié ces derniers temps les contacts avec le patriarcat de Constantinople, dont le primat Bartholomée Ier n'a contrairement au pape qu'une prééminence honorifique sur les autres Eglises orthodoxes, dans l'espoir d'entrer son giron.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала