Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Espace: le cargo russe Progress M-66 plonge dans le Pacifique (TsOUP)

S'abonner
Les fragments du cargo russe Progress M-66 qui n'ont pas brûlé dans les couches denses de l'atmosphère, sont tombés lundi, à 15h15 GMT, dans un secteur désert de l'océan Pacifique, a annoncé lundi le porte-parole du Centre de contrôle des vols russe (TSOUP).
MOSCOU, 18 mai - RIA Novosti. Les fragments du cargo russe Progress M-66 qui n'ont pas brûlé dans les couches denses de l'atmosphère, sont tombés lundi, à 15h15 GMT, dans un secteur désert de l'océan Pacifique, a annoncé lundi le porte-parole du Centre de contrôle des vols russe (TSOUP).

Le vaisseau de transport qui s'était séparé de la Station spatiale internationale (ISS) le 6 mai dernier, a reçu l'impulsion de freinage à 14h32 GMT. Avant d'être immergé dans le Pacifique, le Progress M-66 avait effectué un vol autonome dans le cadre de l'expérience scientifique Plasma-Progress, destinée à étudier les variations dans l'espace-temps de la densité de l'environnement plasmatique d'un engin spatial pendant le fonctionnement de ses moteurs à ergols liquides, selon la société de construction spatiale russe RKK Energuia, qui a lancé l'expérience. Les résultats de l'expérience sont observés par le seul radar terrestre à diffusion incohérente russe appartenant à l'Institut de physique solaire et terrestre d'Irkoutsk, relevant de l'Académie des sciences de Russie.

Le Progress M-66 a été lancé le 10 février dernier depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. Pour la première fois, un Progress a été tiré depuis le pas de tir N°33 du cosmodrome, ses prédécesseurs ayant tous été lancés depuis le pas de tir N°1 Gagarine.

Tous les cargos spatiaux finissent leur existence dans les eaux du Pacifique. A l'expiration de la durée de vie du cargo, ses moteurs reçoivent une dernière poussée, après quoi le vaisseau quitte l'orbite. Les fragments du cargo qui ne brûlent dans les couches denses de l'atmosphère sombrent dans la mer, non loin de l'île Christmas. C'est là que la première station spatiale internationale Mir a terminé son parcours légendaire en mars 2001 après 15 ans de services.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала