Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Haïti: la moitié des Russes prêts à aider les sinistrés (sondage)

© RIA Novosti . Artem Tokarev / Aller dans la banque de photosHaïti: la moitié des Russes prêts à aider les sinistrés (sondage)
Haïti: la moitié des Russes prêts à aider les sinistrés (sondage) - Sputnik France
S'abonner
Environ la moitié des Russes (45%) sont prêts à soutenir les Haïtiens frappés par le séisme il y a tout juste un mois, selon un sondage du Centre analytique Levada.

Environ la moitié des Russes (45%) sont prêts à soutenir les Haïtiens frappés par le séisme il y a tout juste un mois, selon un sondage du Centre analytique Levada, dont les résultats ont été publiés vendredi à Moscou.

Le séisme du 12 janvier dernier en Haïti a fait près de 220.000 morts. Environ 3 millions de personnes ont été affectées par le sinistre qui a détruit 250.000 maisons.

Selon le sondage du Centre Levada, 95% des Russes sont au courant du tremblement de terre en Haïti et seulement 5% en ont entendu parler pour la première fois lors de l'interview.

Les Moscovites se sont avérés les mieux informés de la tragédie (presque 100% des habitants de la capitale savent ce qui s'est produit en Haïti). Les hommes d'affaires sont les moins informés, 22% ignorant tout du drame.

45% des Russes sont prêts à faire des dons pour venir en aide à la population d'Haïti, alors 43% d'autres ne le feraient pas. 12% des sondés n'ont pu se prononcer sur ce point.

Selon les sociologues, ce sont en premier lieu des Russes aisés (50%) qui sont disposés à aider matériellement les Haïtiens sinistrés. Dans le même temps, 36% des Russes plutôt démunis qui n'ont même pas suffisamment d'argent pour s'acheter des produits alimentaires et 39% des personnes dont les revenus ne leur suffisent que pour se nourrir ont exprimé leur désir d'aider les victimes du séisme.

Toutefois, seulement 6% des interviewés ont essayé de trouver des fondations ou des comptes quelconques pour y virer leurs dons. La majorité écrasante des Russes (94%) ne l'ont pas fait. Ce sont le plus souvent des gens aux revenus les plus faibles qui ont tenté de trouver des fondations ou des comptes (10%), alors que leurs concitoyens plus aisés s'en sont abstenus (4%).

Le Centre Levada a réalisé ce sondage du 29 janvier au 1er février 2010. 1.600 Russes à partir de l'âge de 18 ans y ont participé dans 127 agglomérations de 46 régions de la Russie. La marge d'erreur statistique ne dépasse pas 3,4%.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала