Souvenir éternel

En Russie, à la veille du Jour de la Victoire les services publics aménagent les cimetières militaires où sont enterrés les soldats soviétiques et étrangers. Le territoire de la Russie recense plus de 8 mille cimetières militaires étrangers.

En Russie, à la veille du Jour de la Victoire les services publics aménagent les cimetières militaires où sont enterrés les soldats soviétiques et étrangers.

Le territoire de la Russie recense plus de 8 mille cimetières militaires étrangers. Jusqu'à 3 millions de soldats et officiers étrangers, tombés au cours de la Seconde guerre mondiale, sont enterrés en Russie. L'aménagement de ces cimetières fait l'objet de conventions intergouvernementales, précise Evgueni Piliaiev, directeur général de l'Association de coopération internationale "Mémoriaux militaires".

"A ce jour, la Russie a signé ces accords avec 12 pays. C'est, notamment, le Japon, la Finlande, l'Allemagne et la Hongrie. Le document prévoit l'aménagement des tombes des militaires étrangers. Cela concerne notamment les prisonniers militaires morts dans les camps et enterrés sur le territoire de la Russie", précise Evgueni Piliaiev.

L'aménagement des tombes et des mémoriaux est à la charge de la Russie. En revanche, la création des mémoriaux se fait aux frais de la patrie des soldats enterrés. L'Allemagne en est une exception car elle crée les mémoriaux et aménage les cimetières sur son propre compte.

"L'Union allemande pour l'aménagement des cimetières militaires s'occupe de cette charge depuis 1918. A partir de 1992, en Russie ses spécialistes avec leurs collègues russes ont exhumé les dépouilles de 250 mille militaires allemands. Ils ont été ré-enterrés dans des cimetières spéciaux en Russie. Il en existe 21 cimetières aujourd'hui, la majorité sur le territoire de la région de Kaliningrad", explique Evgueni Piliaiev.

Il y a de vastes cimetières, pour les soldats allemands, à Pskov, à Novgorod, dans le kraï de Krasnodar et aux environs de la ville de Rjev, où, en 1942-1943 s'est déroulée la longue et dévastatrice bataille de Rjev.

Aujourd'hui l'organisation Mémoriaux militaires, chargée de l'aménagement des cimetières étrangers en Russie, fait la révision des cimetières et mémoriaux. Des 1.100 cimetières militaires étrangers la moitié sont déjà aménagés. Les travaux d'aménagement continuent, financés par le budget fédéral.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала