Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Revue de presse № 2

Revue de presse № 2
Revue de presse № 2 - Sputnik France
S'abonner

Le FMI refuse d’accorder le crédit à la Biélorussie, écrit le journal « Kommersant ». Il est indiqué que le Fonds poursuivait les pourparlers avec Minsk sur la refonte de l’économie biélorusse. Les experts locaux ont averti dès le début que la décision du FMI dépendrait finalement de la disposition des autorités  biélorusses à mettre en liberté tous les détenus politiques et à engager la libéralisation politique et économique. Le président Loukachenko a laissé entendre en mai qu’il était prêt à satisfaire ces exigences. Or, il n’a pas tenu sa promesse n’ayant gracié d’abord que 13 personnes et ensuite encore onze. Cependant, 41 militants de l’opposition ont été arrêtés, notamment plusieurs ex-candidats à la présidence.  

Le 8ème Forum de coopération interrégionale russo-kazakhe s’est déroulé hier à Astrakhan, écrit le journal « Kommersant ». Il a été consacré à la réaction conjointe aux situations d’urgence transfrontière. « Nous sommes en voie de former une nouvelle structure d’intégration. Nous avons fondé l’Union douanière et nous nous proposons d’instituer une Union économique eurasienne », a dit le président Dmitri Medvedev à l’issue d’un entretien avec son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaev. « Tous les pays s’intègrent aujourd’hui dans le monde. Aucun Etat ne saurait vivre isolément », a confirmé Nazarbaev. Trois documents : le protocole sur les postes-frontière, le programme de coopération interrégionale et frontalière et l’accord sur le site classé « Altaï » ont été signés à l’issue du forum.

Selon le journal « Kommersant », le président d’Ukraine Victor Yanoukovitch visitera Moscou la semaine prochaine. Les deux parties préparent la visite en hâte. Victor Yanoukovitch s’entretiendra avec Dmitri Medvedev sur les problèmes urgents des rapports bilatéraux : le prix du gaz et l’intégration de l’Ukraine à l’Union douanière. Les sources auxquelles se réfère le journal « Kommersant » n’excluent pas certaines concessions de la part de la Russie. Quoi qu’il en soit, la rencontre doit démonter dans quelle mesure Moscou et Kiev sont prêts à se réconcilier. Le prochain sommet est convoqué hors calendrier. Dmitri Medvedev et Victor Yanoukovitch auraient dû s’entretenir en octobre à la séance de la Commission interétatique russo-ukrainienne au sommet. Or, il est convenu d’échanger d’opinions sans tarder.   

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала