Un service Internet, remède à la crédulité

Un service Internet, remède à la crédulité
Un service Internet, remède à la crédulité - Sputnik France
Le moteur russe de recherche Yandex a lancé il y a quelques jours un nouveau service, permettant de trouver n’importe qui d’après leurs profils sur des blogs et dans des réseaux sociaux. En principe, rien de nouveau, disent des experts, tout en promettant à cette ressource un grand avenir.

Bientôt la vie de toute personne deviendra publique, considèrent les spécialistes.

Le nouveau service de Yandex a déjà répertorié environ 250 millions de profils dans des réseaux sociaux. A l’étranger un tel service – recherche des internautes à la fois sur plusieurs réseaux sociaux - n’est pas très demandé, tout étant «monopolisé» par le réseau social Facebook. En Russie les internautes sont dispersés entre divers réseaux sociaux, et d’aucuns sont présents à la fois sur plusieurs. Le service de Yandex embrassera les réseaux sociaux et les blogs les plus populaires: Facebook, VKontakte, Odnoklassniki, LinkedIn, Google+ et LiveJournal.

Il deviendra plus facile et rapide de trouver quelqu’un dans la Toile. D’autre part, tous ne veulent pas «que leur vie soit examinée au microscope», quand tout commentaire laissé peut devenir accessible au public. Le Web peut rendre la vie des gens absolument transparente, considère Ekaterina Aksenova, experte pour les technologies Internet.

«Depuis le moment de la création de l’Internet nous nous acheminons vers la situation où toute information sur une personne, disponible sur les sites ou forums, soit accessible à n’importe qui par un simple clic».

Même si Yandex ne va pas quand même répertorier des données confidentielles, il n’y a aucune garantie qu’une information réservée aux siens ne se transforme en celle destinée à tous, estime l’expert Alexandre Baouline. Ainsi, certaines données devenaient parfois accessibles suite à des erreurs de programme, mentionne-t-il un exemple. Le nouveau service de Yandex est un remède à la crédulité et à l’imprudence dans les réseaux sociaux, est persuadé Alexandre Baouline.

«Si vous n’êtes pas prêts à ce que vos notes soient lues, il faut soit respecter strictement la politique de confidentialité, soit éviter d’écrire sur les affaires personnelles, soit encore ne pas participer à des réseaux sociaux».

Sans doute, les réseaux sociaux inventeront de nouvelles mesures pour protéger la vie privées des gens, disent les experts. Mais seront-elles efficaces? Dès à présent les spécialistes n’excluent pas que les moteurs de recherche de nouvelle génération soient capables dans un avenir proche de livrer un dossier complet de tout utilisateur de l’Internet, qui n’apprendra pas à être prudent.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала