Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Produits bio: 58% des citadins russes prêts à payer plus cher (sondage)

© RIA Novosti . Alexandr Vilf / Aller dans la banque de photosProduits bio: 58% des citadins russes prêts à payer plus cher
Produits bio: 58% des citadins russes prêts à payer plus cher - Sputnik France
S'abonner
58% des citadins russes sont prêts à payer plus cher pour avoir des aliments bio, selon un sondage réalisé par le holding russe d'étude de l'opinion publique Romir.

58% des citadins russes sont prêts à payer plus cher pour avoir des aliments bio, selon un sondage réalisé par le holding russe d'étude de l'opinion publique Romir.

44% des personnes sont prêtes à payer plus cher pour des aliments qui ne contiennent pas d'ingrédients génétiquement modifiés et 6% pour des produits de marques connues.

28% des sondés, principalement des hommes et des personnes aux revenus modestes, ne jugent pas nécessaire de payer plus cher pour des produits alimentaires, et 5% sont sans opinion.

"Les jeunes font plus d'attention au caractère naturel et biologique des produits alimentaires. La part des personnes qui y prêtent attention diminue avec l'âge. Mais elle augmente avec le niveau des revenus", a précisé Romir.

84% des personnes interrogées estiment que les produits alimentaires de bonne qualité ne doivent pas contenir d'arômes ni de colorants artificiels. "Le désir de consommer des produits naturels arrive avec l'âge. Plus les sondés sont âgés, plus ils sont nombreux à donner une telle réponse", selon Romir.

Pour 35% des personnes interrogées, les produits de qualité doivent avoir une durée de conservation courte. Les femmes (42%) sont les plus nombreuses à exprimer cette opinion. Dans le même temps, les hommes affirment que la qualité des aliments dépend avant tout de la qualité des chaînes de production et de l'agriculture (37% contre 28% pour les femmes).

Pour 19% (surtout des hommes), une marque connue est synonyme de qualité des aliments. 3% font plutôt confiance aux aliments de fabrication étrangère.

Pour 81% des sondés, la composition des produits alimentaires est un critère important, mais le prix ne l'est pas moins pour 69% des personnes.

Le pays de production importe pour un tiers des sondés (33%) et la marque pour 22%. Les Russes âgés entre 35 et 44 ans sont les moins sensibles à ces deux critères.

Le sondage a été réalisé en novembre 2012 auprès de 1.000 résidents des villes russes de plus de 100.000 habitants situées dans huit régions fédérales de la Fédération de Russie. Il s'agit des personnes âgées entre 18 et 50 ans qui font partie de la population active des villes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала