Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les archives de Tarkovski – le rapatriement

© Photo : RIA NovostiLes archives de Tarkovski – le rapatriement
Les archives de Tarkovski – le rapatriement - Sputnik France
S'abonner
Les archives du célèbre réalisateur russe Andreï Tarkovski reviennent de l’étranger dans son pays natal : la petite ville de Jurievets non loin d’Ivanovo, où se sont passées les années d'enfance du cinéaste et où il y a la Maison-musée de Tarkovski. Les archives ont été achetées par le représentant officiel de l'administration de la région d'Ivanovo à Londres aux ventes aux enchères de la maison d'encan Sotheby’s pour un million trois cents mille livres sterlings (1,6 million d'euros), le 28 décembre.

L'acquisition est énorme, notamment des albums avec des photos prises lors de son émigration au cours des dernières années de la vie de Tarkovski, des lettres personnelles, des textes du réalisateur préparés pour les films Solaris, Stalker et le Miroir. 32 audiocassettes et 13 minidisques avec ses interviews. Ce trésor était mis en vente par Olga Sourkova, filmographe et l'élève de Tarkovski.

Olga Sourkova vit depuis longtemps à Amsterdam. Une fois, elle avait déjà proposé à la Russie les archives, raconte le filmographe et le réalisateur Dmitry Salynsky.

« Une partie de ces archives s’était trouvée entre mes mains, Olga me les avait montrées, m’avait montré la liste des documents. C'était il y a dix années... Alors, elle avait fixé un prix tout à fait ridicule - 12 ou 20 000 dollars ». (9 à 15 000 euros).

Mais lors de cette vente aux enchères Sotheby’s, a été annoncé un prix de départ tout à fait différent- cent mille livres sterlings (123 000 euros). 22 acheteurs participaient aux ventes et le prix du lot montait tout le temps ! A la fin, il restait trois personnes : le participant russe de la vente aux enchères, un collectionneur inconnu et le célèbre réalisateur danois Lars Von Trier – un grand admirateur de l'œuvre de Tarkovski. Enfin, on a annoncé le chiffre : un million trois cents mille livres … Seul les Russes - les compatriotes de Tarkovski - ont pu débourser une telle somme pour les archives du réalisateur. Le gouverneur de la région d'Ivanovo Mikhaïl Men a fait appel à plusieurs sponsors pour recueillir une somme aussi importante. Le ministre de la culture russe Vladimir Medinsky et le chef du Fonds de la culture Nikita Mikhalkov l’ont soutenu.

Maintenant, les archives du maître seront placées dans sa Maison-musée, et les documents, particulièrement les enregistrements audio, seront sauvegardés suivant un régime spécial. Il est prévu d’exposer pour la première fois au public les archives acquises en juin, quand s'ouvrira dans la région d'Ivanovo la nouvelle édition du festival du film le Miroir qui porte le nom d'Andreï Tarkovski. /L

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала