Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mars: la vie microbienne a été possible (NASA)

© NASA JPL-Caltech/MSSSMars: la vie microbienne a été possible (NASA)
Mars: la vie microbienne a été possible (NASA) - Sputnik France
S'abonner
Le rover martien Curiosity a démontré qu'une vie microbienne a été autrefois possible sur Mars, a annoncé la NASA après des études chimiques et minéralogiques des échantillons de roche prélevés sur la Planète rouge.

Le rover martien Curiosity a démontré qu'une vie microbienne a été autrefois possible sur Mars, a annoncé mardi la NASA après des études chimiques et minéralogiques des échantillons de roche prélevés sur la Planète rouge.

"La question principale de cette mission était de savoir si l'environnement martien était propice à la vie. A présent, nous savons que la réponse est oui", a déclaré Michael Meyer, responsable scientifique du programme martien de la NASA.

Les laboratoires chimiques embarqués SAM et CheMin ont étudié des échantillons de roche que le rover Curiosity a prélevés à l'aide de sa foreuse dans ce qui fut un jour le lit d'une rivière dans le cratère de Gale, à l'équateur de Mars.

"La composition des échantillons extraits de la partie intérieure de la roche se distingue fortement de ce que nous avons vu à la surface", a ajouté John Grotzinger, responsable du projet.

L'environnement humide de cette région de Mars n'était pas trop oxydé, acide ou salé, ce qui permet de ne pas exclure qu'il y ait eu une vie microbienne, selon les chercheurs.

La roche contient beaucoup de matières argileuses qui se seraient formées suite au contact de minerais d'origine volcanique avec de l'eau assez douce. Les sulfates, tout comme d'autres substances chimiques découvertes par Curiosity, auraient pu servir de sources d'énergie pour des microorganismes.

Curiosity s'est posé sur Mars le 6 août 2012. Doté de dix instruments scientifiques d'un poids total de 75 kg, le rover est chargé de mener des études géologiques, géochimiques, d'étudier l'atmosphère et le climat de Mars, de rechercher de l'eau, des matières organiques et de déterminer si la Planète rouge était auparavant habitable et si elle l'est actuellement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала