Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou accueille la croix de Saint-André

© © La Voix de la RussieMoscou accueille la croix de Saint-André
Moscou accueille la croix de Saint-André - Sputnik France
S'abonner
Moscou accueille une grande relique chrétienne, la Croix sur laquelle a été supplicié l’apôtre Saint-André, un des disciples de Jésus Christ. Ramenée de la ville grecque de Patras, la relique unique se déplace en Russie depuis le 11 juillet. La croix a d’abord séjourné à Saint-Pétersbourg, puis dans deux églises des environs de Moscou. Il est maintenant possible d’aller se recueillir devant cet objet sacré à la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou.

I

Il ne reste plus grand-chose de la croix en X sur laquelle selon la légende l’apôtre a été supplicié en l’an 62 dans la ville grecque de Patros. Les restes du saint se trouvent dans un reliquaire. De même que l’apôtre, la croix a connu bien des vicissitudes, explique Mikhaïl Yakouchev, vice-président de la Fondation Saint-André et un des initiateurs du voyage de la relique :

« Cette croix est le témoin du martyre de Saint-André-Le-Premier-Appelé. La croix, cet instrument de supplice du Saint, a souffert, c’est assez surprenant, pendant la Grande Révolution Française quand les athées l’ont jetée dans le feu. Mais grâce aux pieux chrétiens, la relique a peu être sauvée et s’est même conservée jusqu’à nos jours. »

Diaporama : Moscou accueille une grande relique chrétienne

On sait que 300 000 fidèles sont venus s’incliner devant la croix pendant qu’elle séjournait sur les terres de l’Église orthodoxe russe. Bien avant son arrivée à la cathédrale du Christ-Sauveur, les fidèles convergeaient en flots interminables vers la cathédrale. Il y avait parmi eux des Moscovites, des habitants de la région de Moscou et des personnes venues des quatre coins de la Russie et même du proche étranger.

On estime généralement que la Croix Saint-André est miraculeuse, peut guérir les malades incurables et chasser les démons ou les mauvaises pensées. Elle aide à résoudre les problèmes familiaux et offre même la maternité aux femmes qui se croyaient stériles.

Les gens sont trop nombreux à vouloir s’incliner devant la relique durant le premier jour, c’est pourquoi il fait faire très vite pour ne pas gêner la cadence de la file. Mais le contact avec la relique n’en procure » pas moins une grande joie comme dans le cas de la Moscovite Liouba :

« On éprouve une grande joie en contemplant cette relique. C’est une bonne chose que de nous ramener les reliques de ce genre. J’ai des origines grecques et j’ai fait le voyage de Patras où est conservée la croix mais je n’ai pas pu la voir. Je suis donc vraiment heureuse de pouvoir l’adorer chez nous en Russie. Je me réjouis toujours de voir les reliques venues de Grèce que j‘adore comme ma Terre Sainte. »

L’arrivée à Moscou de la Croix de Saint-André donne le coup d’envoi aux commémorations du 1025e anniversaire du baptême de la Russie. Cette date sera célébrée en Russie, à Kiev et en Biélorussie le 28 juillet qui est la fête liturgique dédiée au prince Vladimir, évangélisateur de la Russie. Il ya aura à cette occasion des liturgies, des processions religieuses, des carillons et des concerts. La relique grecque restera dans la plus grande cathédrale nationale jusqu’au 25 juillet, après quoi elle prendre la direction de Kiev et puis de Minsk dans un train spécial en compagnie des délégations de toutes les Eglises autocéphales orthodoxes du monde. T

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала