Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La langue russe devient de plus en plus populaire en France

La langue russe devient de plus en plus populaire en France
La langue russe devient de plus en plus populaire en France - Sputnik France
S'abonner

VDLR. Depuis plusieurs siècles, la France et la Russie sont unies par des liens mystérieux et durables pas seulement en matière d‘échanges économiques ou d'interaction politique. Il y a un grand temps les Russes sont passionnés par la langue française, tandis que les Français apprennent le Russe.

VDLR. La langue russe a été introduite dans l'enseignement secondaire françaiseen 1945 dans le sillage de la politique intérieure française. L’URSS venait de gagner la guerre et pour toute l'Europe il était devenu clair que le russe etait une langue à apprendre aux écolières européennes. Ensuite l'enseignement du russe se developpait jusqu ‘au début des années 90e, marquées par une profonde crise économique et sociale en Russie. Le tout-puissant État communiste avait disparu, et les parents en France choisissaient beaucoup moins le russe pour leurs enfants parce que la Russie ne présentait plus d'intérêt pour leur avenir. Il est vraiment rare qu'on choisisse une langue à apprendre pour son seul plaisir. Ce choix est dicté principalement par des intérêts de commerce et de carrière.

VDLR. Selon Irène Commeau, présidente du Centre de Langue et Culture Russe en France, aujourd'hui quand la Russie reprend des couleurs, le russe commence de nouveau à presenter de l ‘intérêt. pour va en augmentant. Un seule problème persiste: le nombre des professeurs de russe dans l'enseignement secondaire français est insuffisant. 

Irène Commeau. À l'époque on n ‘a pas besoin des professeurs de russe dans le cadre de l'enseignement secondaire. Non seulement parce qu'il y avait moins d'élèves mais aussi parce que les professeurs qui ont été formé après guerre, ils suffisaient. Alors naturellement quand le nombre d'élèves ses reduissait, on a eu moins besoin de former les professeurs. Donc aujourd'hui leur nombre est insuffisant.Et on ne tient pas dans l'ensemble à ouvrir les nouvelles classes et même à garder les postes déjà existants. C'est vrai qu'aujourd'hui il y a davantage d'élèves parce que la Russie semble maintenant pouvoir offrir un débouché aux enfants -politique, économique ce que vous voudrez. En général la popularité de la langue dépend entièrement de la situation dans le pays et de la façon dont elle est présentée, parce que le presse française n'est pas toujours objective en ce qui concerne la Russie. Voilà les deux raisons pour lesquelles il y a moins d'élèves de russe en France mais maintenant davantage tout de même. 

VDLR. Quoi qu'il en soit l'apprentissage de la langue russe reste encore minimal . En effet, dans l'Hexagone, l'anglais se voit désormais banalisé, suivi de près par l'allemand et l'espagnol qui attirent chaque année de nombreux élèves. Le russe ne se situe actuellement qu'au 5e rang des langues étrangères étudiées en France. La difficulté présumée du Russe par rapport à d ‘autres langues est un des obstacles. Irène Commeau démentit ces stéréotypes.

Irène Commeau. Facile – non, c'est évident que le russe n'est pas la langue la plus facile. Les langues les plus faciles sont les langues qui sont les plus proches: si on n'est français c'est l’italien et l'espagnole de toute évidence. Mais il n'est pas aussi difficile qu'on parle et qu'on le fait croire. L'alphabet est très facile à apprendre, les cas sont pareils aux cas dans la langue latine, la prononciation n'est plus difficile que l'italien. L'allemand a aussi les cas mais personne ne dit qu'il est impossible à apprendre. En plus il ne faut pas oublier que l'enseignement n'est pas uniquement une question de facilité. C'est aussi une question de formation: le latin, l'allemand et le russe sont les langues formatrices. La catastrophe du point de vue de la formation des élèves français c'est qu'on choisit pour leurs facilités l'anglais et l'espagnole. L’anglais n'est pas formateur du tout. En tant que professeur je peux dire que le Russe est à recommander comme choix de langue aux enfants doués dont les parents veulent qu'ils reçoivent de la bonne formation.

VDLR . Quant à la langue française en Russie, à toute époque le français était incontestablement adoré et admiré dans notre pays. À tel point qu'au XIX siècle le grand poète Pouchkine a écrit que «cette langue de l'Europe lui est plus familière que le Russe». Même en Russie Soviétique, le français restait une incarnation des échanges culturels et affermissait les rapports entre la Russie et la France . Comme preuve - la lutte en commun contre le fascisme pendant la Seconde Guerre mondiale et comme vocation – la diffusion des chansons et des films français. Selon Evguéni Erokhine – professeur de français à L'Institut français de Moscou, malgré l'expansion de l'anglais, le français garde sa popularité au XXI aussi surtout auprès des femmes russes.

Evguéni Erokhine. Les trois langues les plus enseignées dans les établissements russes supérieurs ou à l'école secondaire c'est toujours l'anglais, le français et l'allemand. Il y a trois langues qui ont toujours triomphé, qui triomphent aujourd'hui. Je ne peux pas constater que le nombre d'élèves a considérablement augmenté mais c'est vrai que l'institut français a accueilli plus d'étudiants qu'en 2009 ou en 2010. C'est curieux mais les groupes sont composés plutôt par les filles tandis que les garçons sont minoritaires voire absents.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала