Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Scandale international suite à la provocation antirusse d'un musicien

© Photo Alexander ShubinNovye Izvestia
Novye Izvestia - Sputnik France
S'abonner
La police russe a interrogé le bassiste du groupe Bloodhound Gang, qui a profané le drapeau russe pendant un concert à Odessa la semaine dernière, écrit lundi 5 août le quotidien Novye Izvestia.

La police russe a interrogé le bassiste du groupe Bloodhound Gang, qui a profané le drapeau russe pendant un concert à Odessa la semaine dernière, écrit lundi 5 août le quotidien Novye Izvestia.

Le Comité d'enquête russe a déclaré qu'il était prêt à poursuivre le musicien pour cet acte. Jared Hasselhoff risque une peine allant jusqu'à un an de prison.

L'incident s'est produit pendant un concert mercredi dernier dans un club d'Odessa. Pendant la prestation du groupe, le bassiste Jared Hasselhoff s'est mis le drapeau russe dans le pantalon, puis l'a retiré et jeté à la foule. Les spectateurs ont accueilli ce geste par des applaudissements.

La vidéo a été diffusée sur internet, mais on ignore encore les motivations du musicien.

Plus tard, lors d'une conférence de presse au festival Kubana, les musiciens ont présenté leurs excuses pour leur comportement. Cependant, cette fois en Russie, les premières sanctions ont suivi l'acte du bassiste : le concert du groupe au festival Kubana, qui a commencé jeudi dernier sur le littoral de la mer Noire, a été annulé. Selon le producteur du festival Ilia Ostrovski, les musiciens du Bloodhound Gang étaient confus et même quelque peu effrayés". Mais les organisateurs ont tout de même dû payer leur cachet.

En quittant la Russie, dans la salle d'attente de l'aéroport d'Anapa, les musiciens ont été attaqués par des inconnus, qui se sont présentés ensuite comme des Cosaques. Personne n'a été blessé, la police est intervenue mais personne n'a été interpellé. Le cortège des musiciens a été arrosé de tomates et d'œufs. Les indignations populaires ont réjoui le gouverneur du territoire de Krasnodar Alexandre Tkatchev, qui a écrit à ce sujet sur Twitter : "On m'a raconté que les jeunes du Kouban leur avaient organisé un départ "digne". Cette réaction des jeunes me réjouit. Bien joué! Et encore, ils s'en sortent bien".

Puis des déclarations d'autres politiciens ont suivi. Sergueï Neverov, vice-président de la Douma (chambre basse du parlement), a exigé d'interroger les organisateurs du concert du groupe Bloodhound Gang. Le député est convaincu que la profanation du drapeau russe a été payée et il s'apprête à demander aux autorités compétentes de poursuivre les organisateurs du concert.

Le week-end dernier a été très riche en déclarations concernant l'incident à Odessa. En tout, hier soir, 15 messages de colère ont été publiés sur le site du parti Russie unie. Les membres de ce parti exigent de traduire les musiciens en justice et de leur interdire de séjourner en Russie.

Le député Valeri Trapeznikov suggère d'en faire un exemple pour d'autres musiciens. Il a été soutenu par Vladimir Bourmatov, membre du Conseil général de Russie unie. Quant aux députées Irina Iarovaïa et Alena Archinova, elles sont préoccupées par la réaction de l'Amérique et de l'Ukraine à cet incident.

Par ailleurs, beaucoup d'Américains et d'Ukrainiens qui discutent du comportement du bassiste sur les forums considèrent également l'acte de Hasselhoff comme stupide et pensent que les musiciens devraient être sanctionnés. "Le groupe est venu jouer en Russie et a montré son mépris à toute la nation", écrit un Américain. Certains Ukrainiens perçoivent même une propagande antirusse dans cet incident. "Je suis Ukrainien, et j'ai honte que dans notre pays, certaines personnes ne comprennent pas que la Russie et l'Ukraine doivent vivre dans la paix et l'amitié", peut-on lire sur un forum russe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала