Julie Gayet réclame à Closer 50.000 euros

Le magazine Closer qui a fait état d’une liaison supposée entre le président François Hollande et l’actrice Julie Gayet, a reçu ce jeudi une assignation pour atteinte à la vie privée de la part de la comédienne, rapporte une source proche de la publication.

L’actrice réclame 50.000 euros de dommages et intérêts, 4000 euros pour les coûts de la procédure et une publication judiciaire sur la moitié de la couverture du magazine, selon l’AFP qui a contacté la direction de Closer.

DiaporamaFrançois Hollande impliqué dans un scandale amoureux

La rédaction du magazine n’a pas donné de plus amples commentaires.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала