Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Baïkonour, le cosmodrome le plus utilisé

© Photo : RIA NovostiBaïkonour, le cosmodrome le plus utilisé
Baïkonour, le cosmodrome le plus utilisé - Sputnik France
S'abonner
Le cosmodrome de Baïkonour a confirmé son titre de site de lancement le plus utilisé dans le monde. 23 fusées-porteuses ont décollé en 2013 de ce cosmodrome. La base de lancement de Cap Canaveral, officiellement Cap Canaveral Air Force Station (CCAFS), est le deuxième site de lancement le plus fréquemment utilisé.

Situé au centre du Kazakhstan, le cosmodrome de Baïkonour a été choisi en 1955 pour implanter un centre de lancement. C’est là que l’ère spatiale a commencé. Depuis cette base spatiale, les Soviétiques ont lancé le premier satellite artificiel Spoutnik et envoyé un homme dans l’espace – Youri Gagarine. Avec une superficie de 6700 km2, le cosmodrome est considéré comme le plus grand au monde. Ces derniers temps, il parvient à garder sa position de cosmodrome le plus utilisé, met en avant Alexandre Jelezniakov, membre de l’Académie russe d’astronautique Tsiolkovski.

« 23 tirs de fusée-porteuses, dont un d’urgence ont été effectués depuis le cosmodrome de Baïkonour en 2013. Dans ce domaine, la base de lancement de Cap Canaveral est le concurrent immédiat de la Russie avec ses dix lancements. Viennent ensuite le cosmodrome de Kourou en Amérique du Sud, le centre spatial de Jiuquan en Chine et le cosmodrome de Plessetsk en Russie (sept lancements). Les autres affichent un nombre de lancements encore plus bas. Au total, il y a eu 82 lancements, dont 28 % réalisés depuis Baïkonour. »

En location depuis 1994, le cosmodrome assure 70 % des lancements russes. Grâce à une position géographique favorable, la Russie le préfère à son cosmodrome de Plessetsk situé dans le Nord du pays.

Or, Baïkonour risque de perdre ses positions dans un proche avenir. La Russie projette de mettre en valeur Plessetsk situé dans la région d’Arkhangelsk. En outre, le pays favorise largement la construction du cosmodrome Vostotchny dans la région de l’Amour. Si bien que dans les 20 prochaines années, près de 90 % des lancements seront effectués depuis ces deux cosmodromes, contre 10 % réalisé à partir de Baïkonour, conclut Alexandre Jelezniakov. T


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала