Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Banque centrale de Russie fait confiance à la France

© cosma Rossiïskaïa gazeta
Rossiïskaïa gazeta - Sputnik France
S'abonner
La Russie achète de moins en moins d'obligations américaines, écrit mercredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

La Russie achète de moins en moins d'obligations américaines, écrit mercredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

Ce n'est pas une décision ponctuelle mais une tendance: aujourd'hui, la majeure partie des actifs monétaires de la Banque centrale de Russie est en France.

Cette tendance se démarque clairement dans le dernier rapport que la Banque centrale de Russie a publié sur son site. Ce penchant pour la France est dû au fait que l'autorité bancaire russe garantit de plus en plus ses réserves en euro.

"Le rôle croissant de la France et de l'Allemagne pourrait signifier que la Banque centrale de Russie fait davantage confiance aux structures financières de ces pays", a déclaré Alexandre Abramov du Haut collège d'économie.

Selon lui, ce tournant pourrait s'expliquer par "la loyauté accrue des entreprises européennes envers la Russie par rapport à l'establishment économique américain". "Rien n'est plus fiable que les obligations américaines car l'économie des USA prend de l'ampleur. Mais le placement des réserves dans des établissements financiers français et allemands est une assurance pour la Russie en cas de troisième vague de sanctions antirusses de l'Occident, car ces organismes refuseraient très probablement de geler les actifs de la Russie et de ses entreprises", prédit l'expert.

"Les raisons du placement des réserves monétaires en France et en Allemagne sont politiques et économiques", reconnaît Dmitri Kroupychev du Centre de développement des partenariats public-privé. "Cela s'explique par la proximité des intérêts économiques de la Russie et de l'UE. Cependant, la Russie devrait également réfléchir au placement de ses réserves monétaires en Chine, dont les Etats-Unis dépendent fortement et où le système bancaire a d'énormes perspectives de croissance. Mais en agissant ainsi la Russie renforcerait la Chine ", met en garde l'expert.

"Les réserves de change russes en dollars se réduisent ces dernières années", rappelle Iakov Mirkine, expert de l'Institut des marchés financiers et de l'économie appliquée. Alors que la part des actifs en euros augmente. "Cette tendance se poursuit cette année. Selon un rapport du Trésor américain, les placements russes dans les titres américains ont chuté de 130 milliards de dollars en début d'année jusqu'à 100 milliards de dollars en avril. Cela reflète la réduction des placements russes en dollars américains. D'où la question de la répartition des actifs dans la zone euro", déclare l'expert.

Dans ce sens l'économie française, selon lui, est la plus préférable pour la Russie. Il s'agit de la première économie de l'Europe, le rendement de ses actifs est supérieur à l'Allemagne, sachant qu'un défaut de la France est impensable aujourd'hui. D'ailleurs, la part des réserves russes en France pourrait continuer à augmenter.

La répartition géographique des actifs de la réserve de change de la Banque centrale de Russie début 2014 était la suivante: 31,4% pour la France et 30,9% pour les USA. L'Allemagne représente au moins un cinquième des actifs et le Royaume-Uni est en-dessous de 10%, avec approximativement la même part pour tous les autres actifs.

En termes de structure, la majeure partie des réserves de change de la Banque centrale de Russie (83,3%) a été investie dans les titres d'autres Etats, selon le rapport annuel de la Banque centrale de Russie. Sachant qu'en début d'année 44,8% des actifs de la Banque centrale de Russie étaient en dollars (baisse de 0,6% par rapport à l'année dernière) et 41,5% en euros (augmentation de 0,9%).

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала