Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie

S'abonner
Pour beaucoup, faire un tour du monde est un rêve irréalisable. Mais celui qui le veut trouvera toujours un moyen d'y parvenir. C'est le cas de Dimitri Vergé, âgé de 23 ans, qui a réalisé un voyage entre Toulouse et Tokyo en autostop. Au cours de son voyage, il a traversé la Russie d’Ouest en Est.

Il a parcouru en autostop 18.000 kilomètres et neuf fuseaux horaires en 75 jours, dépensant en tout 1000 euros pendant son voyage. Lors de son périple, il a rencontré 165 chauffeurs. Dimitri Vergé a expliqué à La Voix de la Russie les difficultés auxquelles il s'est retrouvé confronté sur son parcours.

La Voix de la Russie : Comment t'est venue l'idée de réaliser un voyage aussi long, et surtout en autostop ?

Dimitri Vergé : J'ai commencé à faire des grands voyages en autostop il y a trois ans. Mon premier voyage, c'était de Toulouse à Oslo, lorsque j'étais encore étudiant. J'ai beaucoup aimé cette expérience, et j'ai décidé de continuer. Ensuite, j'allongeais à chaque fois la distance de mon parcours : Toulouse-Istanbul, Toulouse-Moscou. Et finalement, l'idée m'est venue d'effectuer un voyage entre Toulouse et Tokyo.

LVdlR : Pourquoi as-tu décidé d'inclure la Russie dans ton parcours cette fois-ci ?

Dmitri Vergé : Parce que j'y ai vécu pendant un an. Ce pays m'a toujours terriblement fasciné et intéressé. Et l'année dernière, lorsque j'ai pris le Transsibérien jusqu'au lac Baïkal, je me suis dit que ce serait intéressant de continuer vers l'Est. Et pourquoi ne pas aller jusqu'au Japon ? Je me suis dit que si j'arrive à Khabarovsk ou sur l'île Sakhaline, je devrais absolument visiter le pays du Soleil levant.

LVdlR : Qu'est-ce qui est le plus important pour un voyage en autostop ? Que faut-il absolument savoir pour éviter d'avoir les problèmes ?

Dimitri Vergé: Je pense que parler des dangers du voyage en autostop, c'est induire les lecteurs en erreur. Les médias vont toujours raconter des histoires terribles qui sont arrivées aux autostoppeurs, au lieu de partager avec le public les impressions du voyage qu'ils ont réalisé. En Espagne, les conducteurs me racontaient tous l’histoire de l'enlèvement de deux jeunes filles qui voyageaient en autostop… il y a 20 ans ! Tout peut arriver où qu'on se trouve. J'ai monté dans plus de 400 voitures pendant mes voyages, et je peux dire une chose : si l'on a un mauvais pressentiment, il ne faut pas monter dans la voiture.

LVdlR : A combien s'élevait ton budget ? Où t'arrêtais-tu la nuit ?

Dimitri Vergé : Mon budget était d'environ 500 euros par mois. Mais je pouvais facilement dépenser moins. J'ai opté pour le CouchSurfing (un réseau social, où les personnes se proposent les uns les autres un canapé pour dormir chez eux gratuitement). Ce réseau est aussi développé en Russie qu'en Europe.

LVdlR : Peux-tu nous raconter quelque chose d'intéressant, de curieux ou d'effrayant qui t'est arrivé pendant le voyage ?

Dimitri Bergé : La seule fois, lorsque nous avons refusé de monter dans une voiture, c'est lorsque nous avons vu que les sièges arrière de la voiture étaient couverts par un tissu et nous avons senti une odeur de sang. Nous avons demandé au conducteur si nous pouvons mettre nos sacs à dos dans son coffre, et il nous a répondu que son coffre était rempli de viande. Nous avons soulevé le tissu sur le siège arrière de la voiture et avons vu des morceaux de la viande sanglante. Je suppose que c'est un chasseur, qui rentrait chez lui avec le butin. Nous avons décidé finalement de ne pas monter dans sa voiture.

LVdlR : Quels conseils donnerais-tu aux autostoppeurs-débutants ? Par quoi faut-il commencer?

Dimitri Vergé : Par des distances courtes. On comprend mieux toutes les subtilités de l'autostop de cette manière. Je leur recommande aussi de regarder le site Hitchwiki.org. Il donne beaucoup de bons conseils sur ce sujet. Il ne faut pas avoir peur de réaliser son rêve. Et tout ira bien. /N

© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
1/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
2/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
3/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
4/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
5/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
6/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
7/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
8/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
9/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
10/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
11/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
12/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
13/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
14/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
© © Photo : Dimitri Vergé
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie - Sputnik France
15/15
Toulouse-Tokyo en autostop en passant par la Russie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала