Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les BRICS aideront la Russie à revenir en Afrique

Les BRICS aideront la Russie à revenir en Afrique
S'abonner
« L’Afrique n’est plus aussi sous-développée qu’auparavant, elle est en train de se développer. L’Afrique est un énorme territoire où vit un milliard de personnes. Le rôle de l’Afrique dans les relations internationales et dans l’économie mondiale prend de l’ampleur. Et ce n’est pas pour rien que l’Afrique du Sud fait partie du groupe d’un nouveau format intercontinental, du groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). C’est la Russie qui a eu l’idée de créer ce groupe unique dans son genre qui en espace de cinq ans est devenu un centre de force influent sur la scène politique et économique mondiale. Les BRICS considèrent l’Afrique comme leur partenaire stratégique ce qui en fait l'une de nos priorités. Les intérêts politiques et diplomatiques, le souci de construire un nouveau système de relations fondé sur le principe de multipolarité sont ici primordiaux ».

Ce sont ces idées que défend sur toutes les conférences et rencontres internationales Evgueny Korendiassov, directeur du Centre de recherches sur les relations russo-africaines de l’Institut de l’Afrique de l’Académie des sciences de Russie, ex-ambassadeur soviétique au Mali et au Burkina Faso. Ce sont ces mêmes idées qu’il a défendu lors du Forum public de l’OMC « Pourquoi le commerce nous concerne tous ? » qui s’est déroulé les 1er et 3 octobre à Genève. Dans une interview accordée à Igor Yazon, notre commentateur, M. Korendiassov a parlé du forum en général et plus particulièrement de l’une des séances de travail consacrée au partenariat pour développement entre les BRICS et l’Afrique dont il était l’un des participants.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала