Une unité étrangère verra-t-elle le jour au sein de l'armée russe ?

© RIA Novosti . Lidia IsamovaIzvestia
Izvestia - Sputnik France
Les libéraux-démocrates suggèrent au ministère de la Défense et à l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) de créer une légion étrangère russe, écrit lundi le quotidien Izvestia.

Les libéraux-démocrates suggèrent au ministère de la Défense et à l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) de créer une légion étrangère russe, écrit lundi le quotidien Izvestia.

A l'heure actuelle, les citoyens étrangers ne sont pas appelés à servir dans l'armée russe.

La Fédération des immigrés de Russie a annoncé en avril que les étrangers vivant dans le pays étaient prêts à servir dans l'armée russe et à protéger le pays, préoccupés par "la pression agressive de l'Occident sur la communauté internationale, renforçant sa domination dans le monde entier". Hormis la Russie, l'OTSC comprend la Biélorussie, le Kazakhstan, l'Arménie, le Kirghizstan et le Tadjikistan.

"Les Ouzbeks et les Tadjiks seraient ravis d'entrer dans les rangs de la légion, cela ne pose aucun problème. Tous les commandants et instructeurs seraient des officiers d'encadrement russes", explique Roman Khoudiakov.

Selon lui, la légion étrangère russe pourrait devenir un garant de stabilité en Asie centrale, notamment face à une éventuelle agression du "califat islamique" dans la région, et pourrait venir en aide à la Nouvelle-Russie.

Selon l'idée du député, les soldats contractuels seraient rémunérés comme le personnel d'active de l'armée russe et pourraient obtenir la citoyenneté après six ans de service sous-contrat.

Plus tôt, le général Evgueni Boujinski, ex-responsable de la direction des accords internationaux auprès du ministère russe de la Défense, avait déclaré à RIA Novosti qu'il ne voyait aucune utilité à engager des étrangers dans l'armée russe. En commentant l'initiative de la Fédération des immigrés, il a expliqué que le ministère de la Défense travaillait activement pour augmenter le nombre de contractuels et qu'il n'était donc pas nécessaire de faire appel aux étrangers. Concernant la simplification de la procédure d'obtention de la citoyenneté, des démarches sont déjà engagées dans ce sens sans avoir besoin du service militaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала