La Russie et la Chine créent un espace commun de navigation

La Russie et la Chine ont l'intention de créer un espace commun de navigation. Une société mixte se chargera du grand projet technologique. Elle sera créée par la corporation chinoise industrielle du nord (NORINCO) et le partenariat non commercial russe GLONASS.

Le projet commun possède déjà une base - les systèmes de navigation GLONASS et BEIDOU. La société mixte va promouvoir à leur base les technologies communes de la navigation par satellites.

L'intégration du potentiel de la Russie et de la Chine dans la sphère de la navigation par satellites élargira considérablement les possibilités de l'application du système GLONASS et BEIDO, a marqué le vice-président du partenariat non commercial GLONASS Evgueny Belianko:

« BEIDOU et GLONASS sont indépendants sur le plan technologique. Du point de vue du consommateur, la possibilité d'utiliser les deux systèmes augmentera la justesse de la définition du lieu et la qualité du système de navigation. Mais du point de vue technique, GLONASS et BEIDOU complètent bien l'un l'autre. GLONASS est orienté à un fort degré vers la couverture des régions polaires. BEIDOU a une zone de couverture légèrement déplacée vers le sud. Si on utilise la navigation suivant la même constellation, il y aura une navigation idéale sur toute la planète. »

La nouvelle société mixte réunira les technologies de la navigation par satellites pour réunir les débouchés du produit commun. En particulier, les services d'information pour les automobilistes participant au business transfrontalier. C'est pourquoi, les partenaires considèrent comme la principale direction d’une large coopération l'introduction des standards communs le long de toute la Route de la Soie. La Chine avance très activement ce projet initié par le président de la République Populaire de Chine Xi Jinping. L'espace commun de la sécurité sur les transports entre l'océan Pacifique jusqu'à l’océan Atlantique - ce n’est pas un mythe, croit Evgueny Belianko :

« On réussira sans aucun doute à le faire parce que c'est un besoin objectif du business, un besoin du développement, et non simplement une décision politique. Le système de navigation et d'information, où les standards et les exigences seront harmonisés, apparaitra sûrement. L'Europe et la Russie ont les systèmes de navigation et d'information de la sécurité sur les transports harmonisés entre eux-mêmes. En Russie, c'est ERA-GLONASS qui entre à l'étape industrielle dès le 1 janvier 2015. L'Europe a le système eCall, qui sera mise en exploitation dans les années à venir. Le Kazakhstan crée son propre système. Si en Chine apparait un système compatible technologiquement avec les trois autres, on pourra parler de l'espace commun de la sécurité sur les routes entre l'Europe et la Chine. C'est-à-dire, au fond, le long de toute la Route de la Soie. »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала