L'aide aux écoles de Donbass

L'aide aux écoles de Donbass
La communauté liégeoise du diocèse de Bruxelles et de Belgique de l'Eglise Orthodoxe Russe a initié la collecte de fonds pour le Donbass, avant tout, pour les salaires aux professeurs et pour l'aide aux écoles. Les gens se sont adressés à l'archevêque de Bruxelles et de la Belgique Simon avec la demande d'appeler les ouailles à la collecte de fonds pour les écoles et les professeurs de Donbass. Des paroissiens russophones habitant en Belgique ainsi que les Belges de souche ont répondu à cet appel.

En avril, les pouvoirs de Kiev ont commencé dans l'est de l'Ukraine l'opération punitive contre les habitants de la région, mécontents par le coup d'État perpétré en février. Selon les dernières données de l'ONU, 4700 civils ont péri, plus de 10 mille personnes ont été blessées au cours du conflit. 44 enfants ont été tués et 50 mille enfants ne peuvent pas aller à l'école.

Le syndic de l'église en l'honneur de l'icône de la Mère de Dieu à Liège, Nikolaï Pilipenko, un originaire de l’Ukraine, raconte :

À l'initiative des paroissiens liégeois, connaissant la situation critique dans le sud-est de l'Ukraine où une guerre fratricide est déclenchée, nous autres, ceux qui se trouvent loin de la Patrie, nous ne restons pas les bras croisés. Sachant que nos frères et sœurs périssent là, cela nous fait de la peine. Nous avons décidé de leur apporter une aide financière. Nous collectons l'argent selon le principe «chacun donne ce qu’il peut». Les gens ont répondu assez vite à cet appel et ont collecté un million de roubles. Nous avons donné un exemple: il ne faut pas rester les bras croisés, il faut aider non seulement à arrêter la guerre, mais aussi à restaurer cette région. Chaque jour, nous prions Dieu.

L'archevêque de Bruxelles et de Belgique Simon a invité aussi les enfants de Donbass à venir dans les colonies de vacances du diocèse belge. « Que notre bonne affaire – accueillir les enfants sous un ciel paisible belge – les soulage un peu, les enfants vivant sous les bombardements ne sont pas coupables. Moi-même, ainsi que tout le clergé du diocèse, nous viendrons dans la colonie pour que ces enfants soient entourés, ne serait-ce que pour un bref délai, de sollicitude parentale », - a dit l'archevêque Simon, dont les paroles sont publiées dans le communiqué de presse du diocèse.

À présent, la communauté liégeoise collecte aussi l'argent pour la construction d’une église dédiée aux combattants soviétiques tués par les hitlériens dans un camp de concentration à Liège pendant la Seconde Guerre mondiale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала