Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un homme politique se suicide en Ukraine

© Sputnik . Grigory Vasilenko / Aller dans la banque de photosМихаил Чечетов
Михаил Чечетов - Sputnik France
S'abonner
Mikhaïl Tchetchetov, l'un des représentants les plus connus de l'ancien Parti des régions en Ukraine, a été enterré hier à Kiev, écrit mardi le quotidien Novye Izvestia.

Домна №9 - Sputnik France
Journal allemand: Kiev n'a rien fait pour sauver l'industrie ukrainienne
Il a mis fin à ses jours en sautant par la fenêtre de son appartement. Avec sa mort disparaît également la possibilité d'enquêter ou de revoir les résultats de la privatisation de nombreuses entreprises d'Ukraine.

Les circonstances de la mort de cet homme politique sont très floues. A l'instar de plusieurs autres hauts représentants du Parti des régions, il a fait l'objet en février de poursuites pénales pour abus de fonctions mais avait été relâché sous caution le 23 février. Le 28 février, Mikhaïl Tchetchetov sautait d'une fenêtre. Le conseiller du ministère de l'Intérieur Anton Guerachtchenko avait alors déclaré que son suicide était dû à une "profonde dépression". Le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov ajoutait que Mikhaïl Tchetchetov n'avait "jamais été un exemple de fermeté de caractère et de courage".

Гривны - национальная валюта Украины - Sputnik France
Expert US: l’inflation réelle en Ukraine atteint 272%
Une coïncidence étrange remet pourtant en question la version du suicide: il s'agit du second ex-président du Fonds des biens publics à se donner la mort en six mois. En août dernier, Valentina Semeniouk-Samsonenko s'était tuée par balle. Les deux défunts étaient liés à une époque aux transactions de privatisation très controversées. Par exemple, sous la direction de Tchetchetov, le Fonds des biens publics a supervisé en 2004 la privatisation de l'une des entreprises sidérurgiques les plus rentables du pays, Krivorojstal. Cette aciérie a été rachetée par l'Union d'investissements sidérurgiques fondée par Rinat Akhmetov et Viktor Pintchouk. Après la révolution orange la transaction a été annulée, mais l'entreprise a été à nouveau privatisée, cette fois sous la présidence de Valentina Semeniouk-Samsonenko. Par la suite, elle a quitté son poste à cause d'un violent conflit avec Ioulia Timochenko. Quoi qu'il en soit, Valentina Semeniouk-Samsonenko et Mikhaïl Tchetchetov étaient des personnes très informées.

"Semeniouk-Samsonenko et Tchetchetov ne diront rien, et cela nous coûtera des dizaines de milliards de dollars", déclare le journaliste Igor Loutsenko, commentant l'annonce du décès du député ukrainien.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала