Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Finlande renonce à l'enseignement des maths et de la physique-chimie dans les écoles

S'abonner
La réforme de l'enseignement secondaire en Finlande est déjà qualifiée de "révolutionnaire".

La Finlande, considérée comme l'un des premiers États dans le domaine de l'éducation, lance l'une des expériences les plus radicales dans le système de l'enseignement. A partir de 2020, le pays promet de renoncer aux matières spécifiques comme les maths, la physique-chimie, pour dispenser un enseignement thématique. Au lieu d'avoir deux cours séparés de géographie et d'histoire les élèves étudieront, par exemple, un thème sur l'Union européenne qui englobera les langues, l'économie, l'histoire et la géographie, écrit Sciencealert.com.

Пара целующихся геев - Sputnik France
Finlande: le président signe la loi autorisant le mariage homo
"Nous avons besoin aujourd'hui d'une éducation de divers niveaux pour pouvoir préparer les élèves au travail dans la vie", déclare à l'Independent le directeur du développement d'Helsinki Pasi Silander. Avant de poursuivre: "Les jeunes utilisent des ordinateurs performants. Auparavant, les banques employaient de nombreuses personnes qui ne faisaient que compter, mais aujourd'hui tout a foncièrement changé. Nous devons procéder aux changements dans le système de l'éducation adaptés à l'industrie et la société modernes".

Le nouveau système encouragera également la résolution de problèmes interactifs ou la collaboration par petits groupes pour aider à développer les compétences nécessaires pour faire carrière. "Nous devons revoir notre système d'éducation pour qu'il puisse apprendre à nos enfants les compétences nécessaires aujourd'hui et demain", explique Marjo Kyllonen, directrice de l'éducation d'Helsinki. Selon elle, les écoles dispensent des programmes obsolètes, qui étaient pertinents au début du XXe siècle mais plus aujourd'hui, car les besoins ont changé depuis longtemps.

Monument à Jeanne d'Arc - Sputnik France
Jeanne d’Arc ou les damnés de l’école républicaine
Certains cours ont été progressivement exclus du programme des écoles d'Helsinki il y a deux ans, et 70% des enseignants de collège ont déjà été formés au nouveau programme. Cela suscite une certaine opposition des enseignants qui se sont consacrés à des matières spécifiques toute leur vie. Mais les enseignants ayant des connaissances polyvalentes appellent à travailler ensemble selon le nouveau programme pour formuler les nouveaux plans des thèmes pour l'enseignement.

On estime que les Finlandais disposent de l'un des meilleurs systèmes éducatifs du monde. La Finlande fait constamment partie des classements prestigieux du programme PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves).

Contenu réalisé à partir d'informations émanant de sources ouvertes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала