Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Yémen: la Russie évacue ses ressortissants et des citoyens d'autres pays

© Sputnik . Alexei Kudenko / Aller dans la banque de photosRussian plane with Russians evacuated from Yemen at the Chkalovsky Airport
Russian plane with Russians evacuated from Yemen at the Chkalovsky Airport - Sputnik France
S'abonner
Des Russes, des Biélorusses, des Polonais, des Ukrainiens, des Ouzbeks, des Yéménites et des Tadjiks ont été contraints de quitter le Yémen en proie à de violentes hostilités, et la Russie s'est chargée de leur évacuation.

Evacués du Yémen dans la nuit de jeudi à vendredi, les ressortissants russes et les citoyens d'autres pays se sentent bien et leur moral est bon, a pu constater le correspondant de RIA Novosti qui les a contactés à leur descente d'avion à l'aérodrome "Tchkalovski" dans la région de Moscou. 

Attaque contre l'aéroport de Sanaa, 26 mars 2015. - Sputnik France
Attaque contre le consulat russe au Yémen: Moscou accuse la coalition arabe
"Nous n'avons pas dormi depuis une semaine à cause de bombardements et exprimons notre reconnaissance à notre ambassade et au président Vladimir Poutine pour le soutien et l'assistance", a déclaré Dina Khalimbekova qui a travaillé comme médecin à Sanaa où la situation s'était extrêmement aggravée.

Selon les personnes évacuées, les bombardements ont commencé dans la nuit du 25 mars et se sont poursuivis chaque jour après la prière du soir. Beaucoup trouvaient l'abri dans des sous-sols. Les enfants souffraient le plus et piquaient parfois des crises de nerfs.

Авиаудар по Сане - Sputnik France
Le symptôme yéménite ou de la fin du chaos constructeur
"Nous sommes heureux d'avoir réussi à fuir cet enfer. Des avions larguaient des bombes chaque jour, la DCA répliquait. On ne fermait pas l'œil de la nuit. Nous sommes profondément reconnaissants au ministère russe des Situations d'urgence (MSU) et à tous les services de Russie de nous avoir évacués. La Russie a été le seul pays à nous venir en aide", a dit le citoyen ukrainien Taras Ermakov qui a travaillé comme ingénieur d'aviation au Yémen. 

Cet avion du MSU a transféré du Yémen en Russie plus de 160 personnes, dont 120 Russes, 15 Biélorusses, 10 Polonais, 8 Ukrainiens, 3 Kirghizes, 3 Ouzbeks, 2 Yéménites et 1 Tadjik. Parmi ces personnes évacuées, on compte 15 enfants de moins de deux ans et 64 adolescents. 

La semaine dernière, la coalition réunissant l'Arabie saoudite et d'autres pays du Golfe a lancé une opération militaire contre les rebelles chiites Houthis qui contrôlent la majeure partie du territoire yéménite. La coalition a effectué des frappes aériennes contre l'aéroport de Sanaa, capitale du pays, et sur certains sites militaires.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала