Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les ordinateurs de bord des avions vulnérables au piratage

© Sputnik . Elena Pokhomova"Boeing-787: лайнер мечты или "лимузин в небе"
Boeing-787: лайнер мечты или лимузин в небе - Sputnik France
S'abonner
La Chambre des comptes des USA a mis en ligne un rapport peu rassurant sur les dangers liés à la numérisation des systèmes de contrôle des avions et des systèmes terrestre de surveillance du trafic aérien, écrit jeudi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

Les experts ont étudié l'avionique des appareils Boeing et Airbus, les plus répandus aujourd'hui dans le monde, et ont constaté qu'un risque de piratage des ordinateurs de bord en plein vol existait.

"Les avions modernes sont de plus en plus liés à internet. Et des problèmes de connexion sont susceptibles de conduire à un accès à distance non autorisé à l'avionique", stipule le rapport.

Les appareils les plus soumis à ce risque sont les avions les plus récents, notamment le Boeing 787 Dreamliner et les Airbus A350 et A380. Pour transférer leurs données, ces appareils utilisent en effet le même réseau Wi-Fi que celui utilisé par les passagers. Et bien que l'avionique soit protégée contre des gadgets informatiques dans le compartiment des passagers par un écran de réseau spécial (firewall), rien ne garantit qu'un hacker expérimenté ne puisse le franchir.

Кибербезопасность - Sputnik France
Pentagone: les USA vulnérables face aux contre-attaques des pirates informatiques

Le nombre de cyberattaques, d'après la direction des situations d'urgence dans la sécurité informatique des USA (US-CERT), a augmenté de 5 503 cas en 2006 pour atteindre 60 753 incidents en 2013.

Plus un système informatique est moderne, plus il est facile d'y pénétrer de l'extérieur parce que les anciens réseaux utilisent souvent un nombre limité de connexions, tandis que les nouveaux forment un environnement "nuageux" où il est plus facile de trouver une faille.

Хакер - Sputnik France
Equation Group: de nombreux organismes russes victimes des cyberattaques
Même quand les experts auront vérifié la présence de failles dans les réseaux informatiques utilisés dans l'aviation américaine, cela ne signifie pas qu'il n'y en aura plus. C'est pourquoi la Chambre des comptes a préconisé à l'Agence fédérale d'aviation civile des USA de vérifier immédiatement la vulnérabilité de tous les systèmes cybernétiques. Rappelons que les terroristes de l'État islamique ont récemment promis de reproduire le 11 septembre 2001. Selon certaines versions, la catastrophe de la Germanwings dans les Alpes aurait pu être le résultat d'un piratage informatique.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала