Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le gazoduc Turkish Stream ira-t-il jusqu'en Grèce?

© Sputnik . Igor Zarembo / Aller dans la banque de photosAlmacenamiento de gas
Almacenamiento de gas - Sputnik France
S'abonner
La Russie et la Grèce pourraient signer aujourd'hui un accord officiel pour la construction d'une ramification du gazoduc Turkish Stream sur le territoire grec, écrit mardi le quotidien Novye Izvestia.

Cette éventualité a été d'abord évoquée par la presse européenne, puis russe, mais n'a toujours pas été confirmée. Les experts indiquent qu'un tel accord profiterait aux deux parties, mais le scepticisme de l'UE vis-à-vis de ce projet pourrait ralentir le processus.

Президент РФ В.Путин встретился с премьер-министром Греции А. Ципрасом - Sputnik France
Tsipras à Moscou : une visite qui irrite l'UE
Le premier ministre grec Alexis Tsipras s'était rendu le 9 avril à Moscou, en pleine discussion sur une éventuelle aide financière russe à la Grèce pour que cette dernière puisse rembourser ses obligations de dette. Aucun versement direct n'a été confirmé mais la semaine dernière, la presse européenne rapportait que la Russie et la Grèce signeraient le 21 avril un accord officiel sur la construction d'un prolongement du gazoduc Turkish Stream sur le territoire grec. Moscou serait prêt à verser une avance de 3 à 5 milliards d'euros mais le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a réfuté — de manière assez évasive — cette information.

La Grèce est clairement intéressée par ce projet, soulignent les experts. "L'installation de l'infrastructure de Turkish Stream, que les Grecs qualifient déjà eux-mêmes de "Greek", pourrait transformer le pays en État transit clé, ce qui lui offrirait des centaines de millions d'euros de recettes budgétaires", explique Vladimir Feïguine, président de l'Institut de l'énergie et des finances. Mais on ne peut pas parler du versement d'une avance pour la construction d'un gazoduc qui n'en est pas encore à l'état de projet concret.

Construcción del gasoducto - Sputnik France
Le gazoduc Turkish Stream pourrait s'étendre en Grèce
Cette éventuelle transaction a également beaucoup d'importance sur le plan politique. Comme le pense Vladimir Zouev du Haut collègue d'économie, il s'agit également de saisir l'opportunité de former un lobby prorusse et anti-sanctions en UE — et il serait étrange que Moscou renonce à un tel profit. De plus, l'Ukraine demeure un partenaire de transit peu fiable, ajoute Vladimir Feïguine, et le développement actif de Turkish Stream avec son prolongement grec est économiquement important et bénéfique pour la Russie. Prévu pour l'horizon 2019, il pourrait être une alternative au transit par le territoire ukrainien.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала