Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Fusées réutilisables: Airbus entre dans la course

© ESA–S. CorvajaLiftoff of Ariane 5 with ATV-4
Liftoff of Ariane 5 with ATV-4 - Sputnik France
S'abonner
Le 5 juin, le groupe aérospatial européen Airbus a dévoilé un projet de fusée réutilisable qui sera construite par la société Arianespace.

Arianespace est l'un des principaux concurrents du groupe américain SpaceX, qui compte lui aussi entamer la production de fusées réutilisables à très bon marché dans un proche avenir.

Запуск ракеты Falcon 9 - Sputnik France
SpaceX échoue à récupérer un étage de la fusée Falcon 9
Baptisées Adeline, les futures fusées françaises ont été développées dans le plus grand secret depuis 2010. Selon leurs concepteurs, les Adeline, dont le premier tir pourrait avoir lieu en 2025, devraient permettre de réduire les coûts d'exploitation d'Arianespace d'environ 30%.

Aujourd'hui, chaque tir spatial nécessite un nouveau lanceur. Ainsi, grâce aux fusées réutilisables, les compagnies aérospatiales seront en mesure d'économiser des centaines de millions de dollars, ce qui marquera sans doute une nouvelle étape dans l'histoire des vols spatiaux.

Les projets de lanceurs réutilisables développés actuellement par SpaceX et Airbus sont très différents. Ainsi, le groupe américain a conçu sa Falcon 9 afin qu'elle puisse atterrir à la verticale, de manière similaire au décollage. Pour sa part, Airbus, qui examine soigneusement les échecs subis par son concurrent US en vue de parvenir à une meilleure conception, suit une approche radicalement différente.

Sunglint on the Bering Sea - Sputnik France
Airbus créera des satellites d'observation de la Terre pour l'ESA
Selon la solution proposée par Airbus, le bas du premier étage de la fusée, une fois détaché de son réservoir et de l'étage supérieur, s'apparente à un drone avec à son bord le moteur de la fusée éteint. Ce drone, équipé de ses propres moteurs, ramène son passager sur Terre en atterrissant sur une piste comme un avion.

Cependant, Airbus ne s'arrête pas là dans son concept: il veut également récupérer l'étage supérieur dont le rôle consiste à positionner le satellite sur son orbite et qui est pour l'instant à usage unique. Airbus envisage de transformer cet étage en une sorte de remorqueur de l'espace: une fois sa mission terminée, il stationnera sur une orbite spatiale en attendant qu'un nouveau lanceur dépourvu d'étage supérieur arrive avec de nouveaux satellites.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала