Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mistral: Paris annonce la rupture du contrat

© REUTERS / Stephane MaheTwo Mistral-class helicopter carriers Sevastopol (L) and Vladivostok are seen at the STX Les Chantiers de l'Atlantique shipyard site in Saint-Nazaire, western France, May 21, 2015.
Two Mistral-class helicopter carriers Sevastopol (L) and Vladivostok are seen at the STX Les Chantiers de l'Atlantique shipyard site in Saint-Nazaire, western France, May 21, 2015. - Sputnik France
S'abonner
Paris est arrivé à un accord avec Moscou pour rompre le contrat de livraison des porte-hélicoptères de classe Mistral, lit-on dans une déclaration de l'Elysée.

L'Élysée a déclaré qu'un accord avait été trouvé entre Paris et Moscou, suite à un entretien entre François Hollande et Vladimir Poutine mercredi après-midi.

La France aura "la pleine propriété et la libre disposition des deux bâtiments", indique l'Elysée, précisant que la Russie serait "exclusivement et intégralement remboursée". Moscou a annoncé à pour sa part que ce dossier était "totalement réglé".

Десантный корабль Владивосток класса Мистраль в доках французской компании SNX France - Sputnik France
Qui payera pour les Mistral? le contribuable français

Le constructeur naval français DNCS/STX a signé en juin 2011 un contrat de 1,2 milliard d'euros prévoyant la construction de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral pour la Russie. La livraison du premier des deux navires, le Vladivostok, aurait dû avoir lieu à l'automne 2014, mais elle a été suspendue par le président François Hollande sine die au motif que les conditions "n'étaient pas réunies" en raison de la crise ukrainienne.

Début juillet, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a annoncé à Washington que les autorités françaises avaient pris la décision définitive de ne pas fournir à la Russie les deux Mistral, malgré la somme importante d'argent que la France devait verser à la Russie en compensation de leur non-livraison.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала