Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un "vaccin volant" pour lutter contre le paludisme

S'abonner
Google projette de créer des moustiques génétiquement modifiés chargés de lutter contre la dengue et le paludisme.

L'idée de créer ce "vaccin volant" capable de prévenir des infections virales telles que la dengue et le paludisme, n'est pas nouvelle, et Google n'est pas la première entreprise séduite par cet ambitieux projet. Le pionnier dans ce domaine é été la société britannique Oxitec, qui s'occupe de l'élevage d'insectes similaires depuis une dizaine d'années.

Le virus d'Ebola - Sputnik France
Onu: le monde doit se préparer à de nouvelles épidémies

Dans les expérimentations d'Oxitec, les moustiques impliqués appartiennent au principal vecteur de la dengue, Aedes aegypti. Les mâles subissent des modifications génétiques. Oxitec a commencé par l'élevage de mâles stériles qui ont été ensuite modifiés de manière à pouvoir transmettre aux femelles un gène spécial afin que leurs larves meurent avant de devenir pubères.

Désormais, l'idée a été reprise par Linus Upton, employé de Google qui avait participé à l'élaboration du navigateur Google Chrome. Dans les deux cas, l'objectif consiste à réduire les populations des moustiques-vecteurs des virus.

Pour la première fois, des moustiques génétiquement modifiés ont été lâchés dans la nature aux îles Caïmans en 2009. Au cours de l'expérimentation, la population de moustiques Aedes aegypti a été réduite de 75% en un an. L'expérimentation n'a pas eu d'influence considérable sur les autres espèces de l'écosystème, mais a en revanche permis de réduire la quantité des pesticides pulvérisés pour combattre les moustiques transportant les virus.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала