Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Berlin constate une "situation explosive" dans le Donbass

© AP Photo / Vadim GhirdaAn elderly woman walks across a destroyed bridge, fallen onto the road towards the airport, the scene of heavy fighting in Donetsk, Ukraine, Sunday, March 1, 2015
An elderly woman walks across a destroyed bridge, fallen onto the road towards the airport, the scene of heavy fighting in Donetsk, Ukraine, Sunday, March 1, 2015 - Sputnik France
S'abonner
Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a qualifié d'explosive la situation qui s'était créée ces derniers jours dans le Donbass ukrainien.

Dans une interview accordée au journal Bild am Sonntag, le chef de la diplomatie allemande a estimé que le sud-est de l'Ukraine pourrait connaître une nouvelle escalade du conflit qui durait depuis avril 2014.

les insurgés - Sputnik France
Ukraine: 8.000 policiers et militaires ont rejoint les insurgés
"La situation dans l'est de l'Ukraine est explosive (…). Si les parties impliquées dans le conflit ne reviennent sur le chemin d'un règlement pacifique, nous risquerons d'assister à une nouvelle escalade de la violence", a déclaré M.Steinmeier.

Le ministre fédéral a en outre indiqué avoir appelé les parties ukrainienne et russe à organiser une réunion entre représentants militaires des belligérants et employés de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour obtenir un retrait d'armements de la ligne de contact entre forces gouvernementales et insurgés.

Auparavant, la chef du bureau de la mission de surveillance de l'OSCE à Donetsk Olga Skripovskaïa a déclaré que la situation dans le Donbass était en train de se détériorer.

Alexander Zakharchenko, leader of the self-proclaimed Donetsk People's Republic (DPR), and Igor Plotnitsky, leader of the self-proclaimed Luhansk People's Republic (LPR) - Sputnik France
Le Donbass appelle le quartet de Normandie à évaluer les actions de Kiev
Ces derniers jours, les militaires ukrainiens et les insurgés du Donbass se sont mutuellement accusés à plusieurs reprises d'exacerber les tensions et de violer les ententes de Minsk destinés à mettre fin au conflit en Ukraine.

Environ 150 frappes d'artillerie par jour ont fourni au secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien (SNBO) Alexandre Tourtchinov des arguments pour qualifier la situation de "reprise des hostilités".

Pour leur part, les dirigeants des républiques autoproclamées de l'est de l'Ukraine ont appelé samedi le "quartet de Normandie" (Ukraine, Russie, France, Allemagne) à évaluer le non-respect par Kiev des ententes de Minsk.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала